Communiqué des organisateurs du festival « Jazz en Comminges » :

« La crise sanitaire planétaire que nous traversons est inédite. Au regard de l’ampleur de l’épidémie et de ses conséquences, notre volonté est, avant tout, de ne prendre aucun risque pour la santé de chacun d’entre nous.

Aussi, nous sommes dans l’impossibilité d’assurer le maintien en mai de la 18e édition de Jazz en Comminges.

Vis-à-vis de l’ensemble de nos partenaires et collaborateurs qui nous aident à mettre sur pied avec nous ce rendez-vous annuel, nous travaillons sur le report de la 18e édition du 23/24 au 27 septembre.

Certains artistes du IN ont déjà accepté le report de leur concert à ces dates-là.

Nous vous communiquerons la programmation modifiée dès qu’elle sera arrêtée.

Nous réorganisons aussi les concerts du OFF sur ces mêmes dates, en accord avec monsieur le Maire.

Pour tout ce qui est autour du festival (stage, expos, conférences et beaucoup d’autres choses), chaque responsable cherche, pour l’instant, si les conditions d’un report total ou partiel sont réunies.

En ce qui concerne les places vendues, nous proposerons soit le report, soit le remboursement. Tout ceci sera mis en place dès que possible.

Nous vous communiquerons les démarches à faire en fonction de vos choix.

En attendant, prenez soin de vous et de vos proches dans cette situation compliquée pour nous tous.

Contact : contact@jazzencomminges.com

Retrouvez les contacts sur notre site infos pratiques/ contact »

 

« La décision n’a pas été facile à prendre, d’autant qu’une seule date était disponible pour disposer du parc des expositions », confie Pierre Jammes, président du festival. « Beaucoup de problèmes sont à régler et pas des moindres. Pour l’instant, j’ai l’accord de la majorité des musiciens mais la configuration du festival pourrait être modifiée. Pour la partie OFF, le chapiteau Magic Mirrors sera là. »