« Nous connaissons depuis quelques semaines une crise sanitaire sans précédent, à laquelle aucun de nous, petit ou grand, n’a jamais été confronté.

En ces temps difficiles, le rôle du Président et des vice-présidents de la Communauté de Communes est pluriel : maintenir la continuité du service public tout en assurant la sécurité pleine et entière des quelques 500 agents que compte l’intercommunalité mais également agir pour aider les professions de santé et soutenir l’économie locale.

Afin de protéger au maximum nos agents, l’intégralité des services non indispensables au maintien du service public ont été fermés et passés en télétravail lorsque cela était possible.

Mais il était primordial d’assurer la continuité de certains services, ne fusse qu’à minima :

  • Il en est ainsi avant tout des services à la personne:

 

  • Le Service d’Aide A Domicile (SAAD), présent sur le secteur de Boulogne sur Gesse, continue son activité en se concentrant sur les cas les plus impérieux et les personnes les plus dépendantes.
  • Le Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS), maintient une permanence téléphonique quotidienne afin de répondre aux personnes les plus vulnérables (seules, isolées, fragilisées, etc.), et de les orienter si besoin vers les associations d’aide à la personne avec lesquelles nous sommes en lien étroit (la Croix-Rouge notamment).
  • Les services petite-enfance (0/3 ans), et enfance (6/11 ans), assurent la continuité de l’accueil pour les enfants des personnels soignants, du lundi au dimanche inclus en restant totalement flexibles afin de s’adapter au mieux aux différents besoins.
  • Les services techniques ayant une mission de salubrité publique continuent également de fonctionner :
    • Le ramassage des ordures ménagères que nous effectuons en régie sur les secteurs d’Aurignac, Boulogne sur Gesse et l’Isle-en-Dodon.
    • Un service « espace verts » minimum pour garantir la propreté de nos espaces publics.

 

 

  • Les services ressources de la collectivité:
    • Un roulement est organisé, au niveau du siège, dans les services comptabilité et RH, qui ne peuvent arrêter de fonctionner.
    • De même, une permanence des cadres (directeur général des services, directeurs adjoints, directeur des services techniques, directeur enfance-jeunesse et directrice de cabinet), se tient quotidiennement afin notamment d’assurer le lien avec les services de l’Etat, de traiter les affaires courantes et d’informer les administrés de l’organisation et des actions mises en place (via le site Internet et la page Facebook).

 

  • Nous nous sommes également engagés à soutenir l’économie locale:
    • En décidant d’exonérer des loyers du deuxième trimestre, les entreprises locataires de la Communauté de Communes, ce qui concerne bien évidemment la Maison de Santé intercommunale d’Aurignac.
    • En réalisant et en diffusant sur nos supports de communication, un document recensant les producteurs locaux ainsi que les commerces de bouche car, en cette période où ils sont durement touchés, nous devons plus que jamais les soutenir.

 

  • En matière d’aide aux professionnels de santé, nous avons répondu présent (et continuerons de le faire), par le biais de plusieurs actions :
    • Renouvellement et don de blouses jetables, de masques et de gants pour l’Hôpital et la Maison de Santé de Saint-Gaudens.
    • Mise à disposition des locaux intercommunaux d’Aurignac auprès de l’association Aurignac Santé.
    • Prêt de matériel à l’Hôpital de Saint-Gaudens.

Chaque jour, nos équipes travaillent et répondent présent pour aider et soutenir l’ensemble de nos administrés. C’est là l’essence même du service public que d’aucuns s’attachent tant à défendre !

Je précise cependant que bon nombre des agents qui continuent d’assurer leur mission au plus fort de cette pandémie se sont portés volontaires. Je tiens ici à leur adresser mes plus sincères remerciements pour leur implication, leur engagement et leur sens de l’humain. »