En étant tout à fait dans son rôle, Monsieur le Préfet de la Haute Garonne, à travers un communiqué de presse, demande aux conducteurs de véhicules de prendre toutes les précautions adéquates en cas de contrôle des service de police et de gendarmerie en fermant leur fenêtre ! :

communiqué :

“Lors d’un contrôle des mesures de confinement par la police ou la gendarmerie, à l’occasion d’un déplacement en véhicule, les conducteurs sont invités à présenter leur attestation dérogatoire de déplacement ainsi que leur pièce d’identité en les plaquant contre la vitre de la porte conducteur ou passager de leur véhicule, ceci afin de protéger les policiers et gendarmes qui effectuent les contrôles pour assurer la sécurité de tous.”

Il est à noter que les services d’ordre police et gendarmerie réclament haut et fort d’ être tous dotés de masques de protection et de gants leur garantissant une sécurité sanitaire satisfaisante pendant leur intervention en présence de public. Parler avec une vitre fermée n’est pas chose osée et semble très difficile dans sa mise en application. D’autre part que se passera t-il si l’un des conducteurs ne veut pas montrer son attestation dérogatoire et sa pièce d’identité? Devront-ils le laisser partir ou intervenir sans protection? Le manque de moyens criant expose les forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions à l’instar des contrôleurs SNCF qui, pour la même raison, font valoir le droit de retrait pour être en insécurité. Les forces de sécurité ne peuvent exercer ce droit de retrait, raison de plus peut être pour les protéger.