1er tour des élections municipales du 15 mars
Réaction de Georges Méric, président du Conseil départemental de la Haute-Garonne

Le premier tour des élections municipales du 15 mars s’est déroulé dans un contexte totalement exceptionnel en raison de la pandémie de Covid-19 d’une gravité sans précédent à laquelle la France fait face.

Cette situation a fortement pesé sur la mobilisation de nos concitoyens lors de ce vote avec une forte baisse de la participation en Haute-Garonne comme dans tout le pays. Je veux toutefois féliciter l’ensemble des listes qui ont été élues sur le territoire de notre département à l’issue du premier tour.

Le Gouvernement doit désormais prendre la responsabilité des suites qui doivent être données à ces élections municipales en fonction des éléments scientifiques et épidémiologiques de cette pandémie de Covid-19. Le temps n’est plus au débat politique et électoral, il est à la nécessaire mobilisation collective afin de préserver la santé et la vie de dizaines de milliers de nos concitoyens.

En tant que président du Conseil départemental de la Haute-Garonne et en tant que médecin, j’appelle chacune et chacun à respecter les consignes et les gestes de prévention afin de faire barrage à la prolifération du Covid-19. Dans ce cadre, les mesures de prévention prises par le Conseil départemental de la Haute-Garonne depuis le début de cette crise seront renforcées dès lundi matin. A compter du lundi 16 mars, l’activité des services du Conseil départemental sera réduite au strict minimum avec la mise en œuvre d’un confinement à domicile du plus grand nombre d’agents possible.

Nous savons que nous ne sommes qu’au début d’une épidémie qui va s’aggraver dans les prochains jours et les prochaines semaines. Cette crise inédite nécessite une totale mobilisation individuelle et collective”.