La nouvelle a fait le tour des rédactions haut-garonnaises et s’est répandue à l’instar de cette bactérie dont tout le monde parle en ce moment. Notre députée Elisabeth Toutut-Picard est la deuxième élue du palais Bourbon a être contrôlée positive au Coronavirus.

Travailleuse et assidue à l’assemblée nationale, il n’est pas étonnant qu’elle ait été exposée à une contamination. C’est samedi que la présidence de l’assemblée a fait savoir que trois personnes dont 2 élus étaient porteuses du Coronavirus. Dans l’après-midi, Elisabeth Toutut-Picard a confirmé par communiqué qu’elle était désormais confinée à domicile, après avoir été hospitalisée la nuit dernière au sein du service d’infectiologie du CHU de Toulouse Purpan, où, assure-t-elle, sa prise en charge s’est déroulée “dans des conditions optimales”.

Très professionnelle en rappelant qu’elle a été directrice de l’hôpital des enfants à Toulouse, elle a suivi les consignes à la lettre. Elle a été dirigée vers le service spécialisé et son cas n’inspirant aucune inquiétude, elle a été autorisée à regagner son domicile toulousain hier après-midi où elle est désormais confinée pour 15 jours.

Elle a déclaré à nos confrères de LCI : “Le confinement consiste a cessé tout contact social. Donc, j’ai prévenu tous mes amis et ma famille pour leur dire que pendant quinze jours je n’étais pas visitable ou visible. Je suis complètement à l’isolement total à l’intérieur de mon appartement. Je peux me déplacer dans toutes les pièces, en revanche,  quand mon mari vient me ré-approvisionner, lui, porte un masque, nous restons à distance l’un de l’autre, pas de marque d’affection et moi-même je porte un masque quand il vient me rencontrer, c’est le seul moment où je porte un masque. Dans quinze jours, nous allons procéder à un nettoyage complet de la maison (…). Dans mon cas personnel, nous avons la chance de d’avoir une maison à la campagne et nous avons fait le choix, avec mon mari, qu’il s’isole lui-aussi dans la maison et de porter un masque à chaque fois qu’il sort.”

Jacques Picard son époux est resté à leur maison à Rieux Volvestre où il s’occupe de l’intendance et reste très scrupuleux des règles de sécurité et d’hygiène en prendre dans un tels cas. Le moral de la famille est excellent et elle s’adapte à la situation. Quant à son assistante Karine et les secrétaires travaillant à Muret, elles n’ont semble-t-il pas été exposées.

Connaissant les capacités de travail d’Elizabeth Toutut-Picard et sa force de caractère, gageons qu’elle ne va pas rester sans rien faire dans son confinement, les moyens numériques et téléphoniques lui permettant de poursuivre son travail malgré la situation.