Mardi 3 mars au soir, dernier conseil municipal de cette mandature qui s’achève pour Bernard Bros, maire de Carbonne.

Il clôturait la séance du  conseil par ce message : « Le 15 mars, pour certains d’entre nous l’engagement municipal s’arrête. Nous avons durant ces 6 ans vécus une belle aventure au service des carbonnais. Ce sera pour moi, après 7 mandats d’élu municipal la mandature la plus riche en événements et en réalisations…. En événements que de turbulences avec le décès de Mireille Grandet et d’Anne-Marie Grégoire, 2 femmes d’exception et 4 démissions pour raisons personnelles… turbulences avec la crise sociale et économique que traverse le pays… avec le mouvement des gilets jaunes… turbulence avec de multiples réformes qui ont bouleversé nos institutions… J’ai été sensible au climat de confiance et d’unité qui a marqué notre travail d’équipe… je vous en remercie chacun personnellement. ..Nous avons la chance d’avoir pu participer à l’exercice d’une belle mission : servir ses concitoyens en gérant leur ville…

Mais cette réussite n’a pu se réaliser en grande partie que grâce à l’excellent travail de notre personnel municipal administratif et technique. Avons-nous tout réussi ? Non, en particulier pour la démocratie participative. Malgré nos efforts, une partie de la population nous échappe. Il faut continuer car c’est une démarche légitime des citoyens, plus de dialogue, plus de débats, plus de transparence. Il faut inventer des lieux de rencontre pour nous rapprocher encore plus de nos concitoyens. Comment faire pour que chacun participe aux décisions et actions concernant la commune ? C’est le grand défi ! La tache est difficile pour responsabiliser nos concitoyens… C’est notre mission, sacré défi ! A ceux qui vont continuer je dis : profitez de cet engagement pour innover toujours dans les pratiques, les idées, les énergies. Je vous fais confiance et n’oubliez pas ce qu’on ne vous reprochera jamais, c’est d’être à l’écoute et proche, au service de ceux qui vous font confiance ».

Pour finir dans la convivialité, Bernard Bros proposait aux participants de sabler le champagne tout en poursuivant les discussions.