Le 8 février s’est tenu la 17ème Assemblée Générale de l’Ostau Comengès. Ce fut un grand moment de retrouvailles pour les membres de l’Ostau au domicile du Président Jean-Paul Ferré. Dans la présentation du bilan moral, il a rappelé avec une émotion l’importance des liens d’amitié qui se sont tissés depuis toutes ces années entre tous, bénévoles et permanents de l’association. Chacun avec ses compétences a amené sa pierre à l’édifice de l’Ostau, avec le retour aujourd’hui de la considération et de la reconnaissance des institutions.

L’Ostau comengès s’inscrit dorénavant comme un acteur référent de la culture des territoires de la Barousse, du Comminges et du Couserans. Lorsque les institutions évoquent dans leurs assemblées le patrimoine immatériel, la problématique des cultures et des langues régionales du territoire, l’Ostau Comengès est sollicitée. Au travers des divers partenariats, des projets européens, l’Ostau est présente dans l’espace culturel territorial et global. Elle fédère également d’autres associations engagées sur le terrain de la culture occitane. L’encrage culturel de l’Ostau Comengès est transfrontalier avec le Val d’Aran où l’occitan a le statut de langue officielle.

L’Année 2019 fut marquée entre autres actions de collectage du patrimoine linguistique par la revalorisation de la tradition du solstice d’été en Comminges avec les feux de la Saint-Jean et la préparation du brandon. La tradition est ancestrale dans les Pyrénées, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Bernat Menetrier en assure une promotion brillante avec Mathieu Fauré dans le cadre de nombreuses conférences par la participation à divers colloques en Andorre, en Val d’Aran et en Catalogne ainsi qu’en Comminges, en Couserans et en Barousse.

L’Ostau Comengès ce sont aussi des restitutions de collectage auprès des populations locales, du conte, de l’édition, une librairie nomade avec de nombreux ouvrages et CD. Aujourd’hui, malgré ses deux permanents l’Ostau repose encore essentiellement sur le bénévolat. La plupart sont présents depuis le début contribuant à ce sentiment d’être une grande famille. La volonté est de s’ouvrir, accueillir de nouveaux membres. De nombreux jeunes gens au lycée ou à l’université ne sont pas toujours présents en semaines, mais ils se reconnaissent dans le public.

Nous les retrouverons comme chaque année à Montréjeau le 4 avril à l’occasion du grand festival Passa-Pòrt de l’Ostau. Ce sera des expositions, des stages de musiques, de chant et de danses traditionnelles, les cantèras avant la soirée avec une programmation exceptionnelle avec la découverte de nouveaux talents. PASSA-PÒRT ce sont des moments d’une convivialité festive extraordinaire au travers du chant et de la danse, mais aussi des moments de transmission pour une espérance culturelle commingeoise ; que aujam plan beson !