L’expérimentation en Occitanie de la plateforme de réservation des places d’examen du permis de conduire débute le lundi 2mars 2020.

Communiqué: “Annoncée par le Premier ministre lors de la présentation de la réforme du permis de conduire «Un permis pour tous», le 2 mai 2019 (mesure n°6), l’expérimentation d’une plateforme de réservation en ligne des places d’examen pratique dans cinq départements de l’Occitanie débute le 2 mars 2020.

Cette expérimentation, réservée aux écoles de conduite et aux candidats des départements de l’Aude, du Gard, du Gers, de la Haute-Garonne et de l’Hérault, doit permettre une meilleure adéquation entre l’offre et la demande tout en responsabilisant les candidats quant à leur niveau de préparation. Elle doit aussi réduire les délais de passage du permis de conduire et ainsi réduire son coût.

La plateforme permisdeconduire.gouv.fr propose à chaque candidat de réserver sa place d’examen en ligne. Dans un premier temps, seuls les candidats, qui ont donné mandat à leur école de conduite ou à une plateforme de conduite en ligne, peuvent réserver une place d’examen: la demande est alors effectuée par l’école de conduite.Une prochaine version de la plateforme(d’ici à la fin du 1ersemestre), permettra l’inscription directe des candidats libres. La place d’examen est nominative et appartient au candidat.

En connaissant sa date de passage, l’élève est en mesure de mieux adapter la formation nécessaire à sa réussite dès le premier passage de l’examen.

Afin de responsabiliser les candidats et de limiter l’absentéisme aux seuls événements impondérables, toute place réservée et non utilisée entraînera un délai avant une nouvelle réservation. De même, afin d’inciter les candidats à se présenter avec un niveau de préparation optimal, le délai de représentation après un échec sera conditionné au résultat obtenu: plus le niveau sera faible lors de l’examen, plus le délai d’attente pour se représenter sera long.

Cette expérimentation concerne 880 écoles de conduite et près de 5800 candidats inscrits sous mandat d’une école de conduite au 1ermars 2020, ainsi que les candidats inscrits via une école en ligne. La durée de l’expérimentation est fixée à huit mois et pourra, le cas échéant, être prolongée de trois mois. Au regard de ses résultats, le gouvernement décidera de son éventuelle généralisation à l’ensemble du territoire.

Des mesures d’organisation et de pilotage des recrutements d’examinateurs contribueront à réduire les délais de présentation au second examen dans les zones où la situation est significativement plus dégradée que la moyenne.”