Communiqué :

Pleinement conscient des enjeux économiques des territoires de montagne confrontés aux bouleversements climatiques, le Conseil départemental a décidé de créer, en août 2018, le syndicat mixte Haute-Garonne Montagne, afin de reprendre la gestion des trois stations de ski haut garonnaises, le Mourtis, Luchon Superbagnères et Bourg d’Oueil.

Cette décision a permis aux trois stations, déjà en forte difficulté financière, de maintenir leur activité et leurs emplois, en engageant les investissements nécessaires à la pratique des sports d’hiver et de montagne, mais également en développant une réelle stratégie de reconversion touristique “4 saisons”, qui se déploiera sur les 5 prochaines années avec un programme d’investissements de 25 M€, qui permette de pallier le manque de neige dans l’avenir.

“Les stations de montagne haut-garonnaises constituent un formidable atout qu’il est indispensable de préserver et de pérenniser pour renforcer l’attractivité touristique et économique de notre territoire. L’engagement important du Conseil départemental a pour objectif de sauvegarder et de diversifier l’économie de tourisme et de loisirs essentielle en zone de montagne” précise Georges Méric.