Depuis sa création en 2015, la ressourcerie Recobrada n’a eu de cesse de redonner une seconde vie aux objets et de sensibiliser le plus grand nombre autour des questions liées à l’environnement. Pas étonnant donc qu’elle soit associée au tout nouveau projet de PAHLM (Pratiques Artistiques Hors Les Murs). Cette association, née en 2019 à Couladère, est animée par la volonté de diffuser les pratiques artistiques contemporaines, en particulier les pratiques plastiques et la musique, auprès d’un public éloigné pour de multiples raison de la culture et de ses pratiques, tout en y associant les réseaux des solidarités et de la culture des territoires concernés.

C’est dans ce cadre, que Julie Maquet va poser ses valises et son matériel de plasticienne pour une résidence en Atypie à la ressourcerie Recobrada à Cazères-sur-Garonne du 6 février au 7 mars 2020. Au programme : L’objet revu et corrigé ! Ces résidences d’artistes se déroulent dans des lieux atypiques, populaires et patrimoniaux au plus proche des habitants et des lieux de vie du territoire.

L’artiste, sélectionnée parmi 70 dossiers reçus, va s’immerger pendant 1 mois dans l’atmosphère et l’activité de la ressourcerie Recobrada et aura  à sa disposition toute la matière du lieu pour créer une œuvre originale. Elle partagera le quotidien des salariés et interviendra auprès des différents publics de la structure. “Ma base de travail sont des objets de consommation, manufacturés, industriels, neufs, anciens, récupérés, achetés, ou destinés à être du déchet, qui ont souvent une dimension générique et universelle, reconnaissable par tous, auxquels on n’accorde pas forcément d’esthétique” souligne l’artiste plasticienne.

Une restitution de la résidence est programmée le samedi 7 mars à 18h00 avec le vernissage de l’exposition « L’objet, revu et corrigé » à la Maison Garonne. Avec des œuvres de Julie Maquet, mais aussi de Bertrand Segonza, Juliette Même et Laura Gourmel, artistes invités. Un partenariat avec les Abattoirs Musée-FRAC Occitanie, Toulouse pour les œuvres de Daniel Dezeuze, Franck Scurti, N55, Ramon Guillén-Balmes, Berdager et Pejus, Bertrand Segonzac, Marie Sirgue, Valérie Snobeck, Sabine Anne Deshais et un partenariat avec le Musée Calbet de Grisolles.

S’en suivra une soirée concert à 20h00 sous chapiteau à la ressourcerie Récobrada, avec une batucada et une bateria sur objets de la ressourcerie par Clément Richini (tradi revisité) et One Up Collectif, dont les instruments sont des consoles de jeux électroniques.

Le samedi 14 mars à 16h30, PAHLM vous propose une visite-dégustation d’objets à manger à la Maison Garonne dans le cadre de l’exposition « L’objet, revu et corrigé ».

Le samedi 28 mars, PHALM vous invite pour la fête du court-métrage de 18h30 à 23h00. Films courts autour de l’objet. Entractes à 20h00 et 21h30. Restauration sur place. Transformation de la salle de projection de la Maison Garonne en salon.

 

Exposition « L’objet, revu et corrigé » du 7 mars au 28 avril. Visites commentées pour les groupes sur réservation. Contacter Mathilde à la Maison Garonne : 05 61 97 71 93 ou maisongaronne@mairie-cazeres.fr