Le Département décide la construction de 13 nouveaux collèges entre 2025 et 2027.

Communiqué: “Mercredi 29 janvier, les élus départementaux réunis en session ont voté la construction de 11 nouveaux collèges et la reconstruction de 2 établissements hors-site, entre 2025 et 2027, dans le cadre du programme pluriannuel d’investissements dans les collèges du Conseil départemental.

Afin de répondre à la forte croissance démographique du territoire, le Département conduit en effet depuis 2015 un ambitieux programme d’investissement dans les collèges qui prévoit 22 opérations de construction, reconstruction ou extension d’établissements d’ici 2024, pour un montant de plus de 320 M €.

La projection d’effectifs effectuée à partir des programmations immobilières connues à ce jour sur les différentes zones du territoire confirme que la hausse démographique se poursuivra au-delà de 2024 sur le même rythme que celui constaté actuellement, soit plus de 1 000 élèves de plus chaque année. Ainsi, 66 000 collégiens devraient être accueillis dans les collèges publics en 2030.Le Conseil départemental poursuit son engagement pour anticiper les besoins futurs du territoire.

Ainsi, les 11 nouveaux collèges seront implantés dans les secteurs suivants :
– Un collège dans le secteur Blagnac – Mondonville – Merville,
– Deux collèges dans le Nord de l’agglomération toulousaine (secteur Borderouge / Moulis et secteur Fenouillet – Saint-Alban – Castelginest)
– Deux collèges à TOULOUSE (secteur Canal du Midi / cité administrative et secteur Toulouse Euro sud-ouest – CEAT)
– Deux collèges dans le sud-ouest de l’agglomération toulousaine (zone Tournefeuille – Cugnaux, secteur Croix de Pierre)
– Un collège dans le secteur Ponts des Demoiselles / Pech David,
– Un collège dans le secteur Saint-Lys – Fontenilles – Plaisance-Du-Touch,
– Deux collèges dans le Lauragais (secteur Castanet – Ramonville – Auzeville et secteur Montgiscard – Baziège – Gardouch)

Par ailleurs, le Département prévoit deux reconstructions, hors sites actuels, des collèges Armand Latour à Aspet et Albert Camus à Villemur-sur-Tarn, qui ont besoin d’être agrandis.

“La Haute-Garonne comptera 66 000 collégiens d’ici 2030. Il est de notre responsabilité d’accueillir les collégiens de demain dans les meilleures conditions, c’est-à-dire dans des collèges de proximité et à taille humaine. C’est la raison pour laquelle le Conseil départemental a décidé de poursuivre un haut niveau d’investissements sur les années à venir pour la construction de nouveaux établissements. Ainsi, entre 2015 et 2027, le CD aura construit ou reconstruit pas moins de 35 établissements” souligne Georges Méric.”