Ce samedi 18 janvier, s’est tenue l’Assemblée Générale de l’Association de Préfiguration de l’Ecomusée Cagire Pyrénées.

Au-delà du rapport moral et financier, cette réunion a été l’occasion de rappeler les nombreuses expositions et manifestations auxquelles l’Association a participé en 2019.

Concernant 2020, les projets phares de cette année seront la création et la plantation d’un verger conservatoire ainsi que la mise en place d’une boutique de vente de produits locaux en partenariat avec les agriculteurs locaux et d’autres acteurs du territoire.

L’Association va poursuivre l’entretien, la restauration et l’inventaire précis des nombreux outils et objets collectés qui sont la mémoire des savoir-faire locaux et de la vie quotidienne du territoire.

Il s’agira également de procéder à la préservation du « fonds Louis Raymond », photographe et spéléologue qui a découvert et exploré la grotte de Saint-Paul et d’autres grottes du territoire. Ce Fonds, composé de photos, objets, comptes rendus de fouilles et d’explorations spéléologiques, pourra être présenté dans un lieu d’exposition proche d’un sentier karstique.

De nombreuses animations sont également prévues autour de la sauvegarde de l’espace naturel du Calem, à Arguenos. Un projet concernant l’histoire de la résistance sur les villages de Herran, Marsoulas, Arbon et Portet d’Aspet, en lien avec « les chemins de la liberté » sera également porté par l’Association et d’autres partenaires.

Enfin, l’Association participera à la fête de l’agriculture de montagne qui se tiendra les 8 et 9 août au Cap d’Arbon (Estadens) organisée par les ACVA (Association Cantonale de Vulgarisation Agricole) d’Aspet et de Salies.

Une randonnée sur les estives sera également organisée durant l’été