Championnat d’Occitanie – catégorie Promotion Honneur  au FOUSSERET, stade Camille Roque. L’UNION CAZÈRES  le FOUSSERET bat les RIVES D’ORB 23 à 17 (mi-temps 14 à 3).

 Pour l’UCF : 1 essai Quentin Bourdeil ; 5 pénalités 1 drop goal Vincent Alary

Pour les RIVES D’ORB : 2 essais 2 transformations 1 pénalité.

Arbitre Jonathan Cartier (comité d’Occitanie) représentant fédéral Albert Dominique.

L’affiche du jour premier de poule contre second, avait attiré un nombreux public stade Camille Roques malgré un temps hivernal. La prestation des deux équipes a été à la hauteur de l’évènement. Les locaux ont pris le match à bras le corps. Les avants très toniques ont mis à mal un pack rugueux de fort tonnage. Les trois quarts bien emmenés par la paire de demi, Antoine Portet et Vincent Alary ont créé de nombreuses brèches dans la défense héraultaise. Les visiteurs souvent pénalisés permettaient au métronome Vincent Alary de meubler « le planchot ». Les défenses se montraient hermétiques, le combat au sol était âpre. Le troisième ligne Quentin Bourdeil arrivait toutefois sur une action d’envergure à franchir la ligne 14 à 3 à la pose pour l’U.C.F.

Dès la reprise avec un banc de remplaçants fourni, les locaux maitrisaient la rencontre. Les visiteurs ne baissaient pas les bras, ils revenaient au score sur un essai transformé 14 à 10. Le jeu se durcissait, à ce jour les Rives d’Orb écopaient d’un carton rouge. Vincent Alary sur deux pénalités et un drop magistral maintenait l’adversaire à distance. Dans les arrêts de jeu sur une action confuse, les visiteurs clôtureront la marque par un ultime essai.

Malgré l’étroitesse du score 23 à 17 les protégés de Thierry Raufast et Christophe Séguéla méritent ce précieux succès. Vaillants en diable, efficaces ils confortent leur place de leader.

Dimanche à OUVEILLAN Et CUXAC chez le dauphin il va falloir se montrer pragmatique. Un bus de supporters sera mis à disposition pour l’un des tournants de la saison. Départ prévu depuis Cazères  à 9 heures.

Les réservistes ont fourni une belle prestation, ils s’imposent 33 à 9 et confortent eux aussi leur place dans le haut du tableau.

Un petit mot pour l’intendance. Le club house affichait complet le midi : supporters, anciens du club, dirigeants étaient réunis autour d’une excellente tartiflette. On a fêté les rois ! L’ambiance était de mise.

Le groupe fanion vainqueur : Kaci, Sébastien, Pisa, Paris, Vidal (cap), Jacques, Bourdeil, Bellini, Portet Antoine (9), Alary (10), Dufour, Couzinié, Pages, Dupuy, Salis Baptiste, sur le banc. Gaston, Barrrouche, Rigal, El Ouadd, Salis Thomas, Cruzel, Salières.

Article de Jean Sentenac et photos de Raoul Denax