Appel à la manifestation du 09 janvier 2020 contre la réforme des retraites.

Les syndicats appellent à une forte mobilisation pour manifester le 9 janvier 2020 contre la réforme des retraites. Pour le Comminges, le rassemblement se fera à SAINT-GAUDENS, place Jean Jaurès à 14h00. Retrouvez l’invitation de la CGT ici 1 appel CGT manif 01janv20 et celle de SOLIDAIRES ici 2 appel SOLIDAIRES manif 01janv20.

Communiqué de presse :

Commentaires sur la méthode employée au titre de la réforme des retraites :

ORGANISATION DU CALENDRIER :

Le texte de loi écrit par le gouvernement est déjà à la lecture du Conseil d’Etat, alors que les négociations annoncées avec les syndicats et le patronat n’ont pas commencées. Ce calendrier interpelle sur les intentions réelles du Gouvernement à mener cette réforme des retraites dans la négociation.

DESIGNATION DE BOUCS ÉMISSAIRES OU COMMENT DIVISER POUR MIEUX GOUVERNER :

Le Gouvernement montre du doigt certaines catégories de salariés, considérées comme privilégiés par des régimes spéciaux de retraite. En 2019 la France compte 25,4 millions d’actifs. A titre d’exemple la SNCF compte 141 000 salariés et la RATP en compte 63 000. Quel peut être l’impact réel de ces régimes spéciaux sur l’équilibre global ? Ne s’agit-il pas d’un simple foulard rouge agité pour cacher le fond de la réforme ?

PARAMETRES ALTERNATIFS DE RÉFLEXION :

Les autres sources principales de déficit seraient la courbe démographique de la population et l’espérance de vie des Français. Lorsqu’on regarde la courbe de la pyramide des âges on observe un pic pour la tranche des Français nés entre 1968 et 1972. Cette tranche de la population arrivera à l’âge de 62 ans à partir de 2028. Ensuite cette courbe diminue 3 courbe démographique.  Lorsqu’on regarde le nombre de décès en France, il apparaît qu’après avoir reculé jusqu’en 1960, il remonte progressivement. En 2018 le nombre des décès correspond à celui atteint en 1945 4 courbe des décès. En pourcentage de la population le taux de mortalité se retrouve au niveau atteint en 1990 5 taux de mortalité. Ce phénomène de régression observé est à mettre en corrélation avec les problèmes de la désertification des territoires en matière de médecine libérale et avec la baisse des budgets alloués aux hôpitaux. A titre d’exemple, en Comminges, 25% de la population n’a plus de médecin référent et se prive de soins. Actuellement rien ne permet de penser que l’espérance de vie va continuer à augmenter.

Enfin les Français participent chaque mois au remboursement de la dette sociale (RDS) que chacun peut retrouver sur son bulletin de salaire. Cette dette sera définitivement remboursée en 2024. En maintenant ce prélèvement sous un autre nom, on ne diminuerait pas le pouvoir d’achat des Français et on constituerait une cagnotte entre 2024 et 2028 qui permettrait de couvrir le pic critique de retraités entre 2028 et 2032 (Raisonnement arithmétique).

Ainsi on s’aperçoit qu’il existe de nombreuses alternatives à la retraite par points et à l’âge pivot.

PROBLÈME DE SINCÉRITÉ ET DE DÉMOCRATIE :

Le fait que le gouvernement refuse de négocier et s’arc-boute sur ses choix pose le problème de la sincérité de la réforme menée, de l’intérêt collectif qui devrait passer avant les intérêts de castes financières (Black rock) et donc celui de la démocratie. Sur une carte de vœux reçue cette semaine figure un proverbe Africain qui trouve ici toute sa force : “Ce que tu fais pour moi, mais sans moi, tu le fais contre moi”.

L’Etat n’est concerné dans le système des retraites que par la part qui concerne la fonction publique. Le Patronat d’un côté et les salariés de l’autre sont les grands contributeurs du financement des retraites. Ne serait-il pas normal que leurs représentants  organisent cette réforme en toute transparence ? Encore faudrait-il que l’Etat évalue objectivement les dépenses réelles liées à sa réforme d’une part et les recettes qui les couvriront d’autre part. Aujourd’hui l’aspect recettes n’est jamais abordé. Ce sujet est même reporté à une date postérieure à l’adoption de la réforme. Quel degré de sincérité peut-on accorder à une telle méthode ?

Transformer un pacte social singulier mais caractéristique de la France mérite mieux que des boniments.