Accueil des étudiants de santé pour lutter contre la désertification médicale en Comminges.

Jean-François BOURSE, médecin et Marie MONTEIL , nous expliquent, en présence de Jean-Yves DUCLOS Maire de Saint-Gaudens et d’Alain PINEL Adjoint au Maire délégué à la santé, les stratégies élaborées pour lutter contre la désertification médicale en Comminges.

Leur association Santé Territoire Comminges, en partenariat avec la Mairie de Saint-Gaudens, a créée une maisons d’accueil des internes ainsi qu’une journée conviviale d’accueil des étudiants de santé pour présenter le territoire. Il existe également un centre de formation pour les élèves infirmiers et un centre de formation pour les élèves aides-soignants.

Il s’agit de fidéliser ces personnes sur nos territoires du Comminges, de la Barrousse et du Val d’Aran en organisant des animations et en créant de bonnes conditions de travail et d’étude. Les internes valident un internat libéral à partir de 6 mois de présence. La moitié d’entre eux a décidé de revenir pour une deuxième année d’internat libéral.

Au titre des animations nous trouvons ce mois ci une soirée accueil des étudiants de santé avec un après-midi Bowling le jeudi 12 et un Apéritif dînatoire à la Halle Gourmande avec une animation musicale et un Quizz pour connaître le Comminges. Pyrénées Ho, le cinéma LE REGENT et les commerçants Saint-Gaudinois participeront également à l’animation de cette soirée.

Ces actions associatives sont un complément à l’action municipale qui lutte également contre la désertification médicale à Saint-Gaudens. En 2015 la ville comptait 32 médecins. Elle n’en compte plus que 17 dont la moyenne d’âge est de 62 ans.

La création de la maison de santé est essentielle. Située au 73 rue de la République elle ouvrira début janvier. En attendant l’arrivée de médecins dédiés, les médecins de Saint-Gaudens assureront une vacation par demi-journée du lundi au vendredi, ce qui permettra aux 25% de Saint-Gaudinois qui n’ont plus de médecin traitant de pouvoir consulter sans engorger le service des urgences de l’Hôpital.

Enfin, le deuxième mardi de chaque mois, une réunion est organisée à 20h30 au cinéma Le Régent pour réfléchir sur les stratégies envisageables pour attirer et fidéliser sur notre territoire les professionnels de santé.