Rencontre avec Bernard Aubert, président fondateur de l’association « Escale Sud Toulousain- Epicerie solidaire», basée à Rieux et œuvrant sur tout le territoire du Volvestre.

Comment vous est venue l’idée de créer cette association ?

Je n’étais pas seul. En 2010, j’ai rejoint un groupe de personnes qui réfléchissaient sur ce qui pourrait être fait en faveur des familles en précarité. Parmi ces personnes, des travailleurs sociaux, des bénévoles d’association. Mais une personne m’a profondément marqué, Mireille Grandet, infirmière, qui fut maire adjointe de Carbonne en charge du secteur social et de la solidarité, responsable du CCAS, présidente de la Croix Rouge de Carbonne-Cazères. Cette idée collective s’est concrétisée le 25 avril 2010 et l’ouverture de l’épicerie a eu lieu le 25 juin 2012.

Depuis cette date, quelle fut l’évolution de l’Epicerie ?

L’activité n’a cessé de croitre. A ce jour, nous avons accueilli et aidé plus de 600 familles. Pas une commune n’est épargnée. Chaque semaine, plus de 100 familles fréquentent l’épicerie. Ces personnes ne viennent pas exclusivement pour leurs achats mais aussi pour retrouver du lien social, tant entre bénéficiaires qu’avec la conseillère en économie sociale ou les bénévoles et la gestionnaire de l’épicerie.

C’est là toute l’activité du l’association ?

Non, nous avons mis en place un atelier cuisine en partenariat avec « Le ruisselet » qui accueille des personnes en situation de handicap. Atelier qui fonctionne très bien. Comme je suis un fervent partisan de la mutualisation, nous préparons des conventions avec la Croix-Rouge Carbonne-Cazères, le CCAS de Carbonne. Nous accueillons une permanence de la Mission Locale. Et nous prenons aussi des contacts avec plusieurs autres associations.

Quels sont vos projets d’avenir ?

Pour 2020 nous prévoyons de lancer d’autres ateliers : informatique-internet, couture, coiffure, famille et santé, apprentissage du français. Nous nous attachons à diffuser plus fréquemment de l’information sur notre existence et le travail que nous faisons. Nous prévoyons d’organiser le dixième anniversaire de notre association.

Avez-vous des remerciements à formuler ?

Beaucoup ! Surtout aux partenaires qui nous aident, à savoir, notamment les supermarchés locaux, la banque alimentaire, la plateforme alternative, l’agence du don en nature, les collectivités locales, au premier rang desquelles la communauté des communes du Volvestre, sans oublier les bénévoles de l’association et ses 3 salariés (ées) pour leur dévouement et pour le temps que toutes et tous donnent sans compter.