Le service des urgences de Saint-Gaudens est en grève depuis le 14 juillet 2019.

Jeudi soir la direction de l’hôpital rencontrait les syndicats pour signer un protocole de sortie de grève.

Après consultation de leur base, les syndicats acceptent les mesures proposées par la Direction de l’Hôpital, à savoir la mise en place d’un poste d’infirmier supplémentaire en journée du lundi au dimanche, soit trois équivalents temps plein. Le financement se fera par le redéploiement de 4 aides soignants volontaires qui bénéficieront par ailleurs de mesures d’accompagnement. Et la mise en place d’un brancardier de nuit, positionné aux urgences, soit trois emplois plein temps. Ce poste sera créé dès l’ouverture du pôle unique qui regroupera les activités du site d’Encore sur le site de St Plancard.

Par ailleurs au titre de mesures transitoires, un poste d’infirmier de nuit sera créé jusqu’au 1er mars. Ce poste sera financé par une demande d’avance sur les crédits annoncés par l’agence régionale de santé (ARS) au titre du plan Hôpital 2020. Le poste sera maintenu si les crédits sont reconduits et pérennisés.

Un conseil de surveillance extraordinaire est fixé pour le 24 février 2020 afin d’évaluer la mise en œuvre du protocole signé par les partis. Les choix financiers de l’ARS seront déterminants pour le bon fonctionnement du service des urgences dans l’intérêt de santé publique des Commingeois.