Comment voulons-nous vivre en Haute Garonne dans les prochaines années ? Telle est la question que pose Georges Méric, Président du Conseil Départemental aux Haut garonnais.

Par son dynamisme économique et sa croissance démographique, la Haute-Garonne se classe dons le peloton de tête des déportements les plus attractifs de notre pays. Pour autant, cette dynamique ne doit pas occulter la réalité territoriale qui présente des disparités entre une métropole toulousaine concentrant de puissants facteurs d’attractivité et des territoires périurbains, ruraux et de montagne néanmoins porteurs de projets innovants et de belles ressources à valoriser.
Lors d’un premier cycle d’ateliers, en juin et juillet dernier, plus de 400 haut garonnais(es) se sont projeté(es) dans l’avenir pour imaginer leur Haute-Garonne idéale.

Ce jeudi 21 novembre, accompagné par un groupement de bureaux d’études spécialistes de la prospective et de la concertions, le Conseil départemental avait convié les habitants (es) du territoire à venir débattre, dans les locaux du collège Abbal de Carbonne, autour du cap : « Faire société ensemble ».
Pour ce faire, plusieurs tables-rondes ont permis de dégager quelques propositions sur les thèmes suivant : Produire, se nourrir et consommer localement -Vivre en proximité – Tendre vers de nouvelles formes d’habitat et d’habiter – Permettre l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, valoriser l‘engagement – Mettre les nouvelles technologies au service de l’humain – Accompagner et sensibiliser à la transition écologique – Accompagner tes mobilités durables – Renforcer et valoriser la participation citoyenne – Dynamiser les territoires, renforcer l’emploi local.
Maryse Vézat, première vice présidente du Conseil Départemental et conseillère du canton d’Auterive est venue remercier les participants pour l’intérêt qu’ils portent à l’avenir de ce territoire rurbain.