Le karting de Muret a fêté ses 20 ans !

Quand celui de Fenouillet a été contraint de fermer après des plaintes de nuisance sonore des voisins, pourtant arrivés bien après le circuit, les responsables, dont Robert Grouillard et Jean-Christophe Giesbert, ont eu l’opportunité de créer cet ensemble dédié aux sports automobiles.

Et l’anniversaire a été l’occasion pour le nombreux public d’encourager les élèves de la « Junior Kart Académy » qui compte cette saison pas moins de 43 jeunes passionnés, de vivre intensément la course des VIP (motards chevronnés, pilotes de formules 3000 comme Jean-Philippe Belloc ou encore Olivier Pla et Jérôme Policand, deux grands pilotes français). En 1999, la démarche avait séduit puisque s’y étaient associés la Communauté Européenne, l’Etat, le Conseil Régional de Midi-Pyrénées représenté par Christophe Delahaye, le Conseil Général de la Haute-Garonne et la ville de Muret représenté par son maire André Mandement.

Dans un amphithéâtre de 12 hectares, deux pistes sont accolées, l’une est réservée au loisir et accueille l’école de pilotage et l’autre est destinée à la compétition mais en réunissant les 2 pistes, le circuit de Muret s’impose comme l’un des plus grands kartodromes européens, à même de recevoir la catégorie très relevée dite « long circuit ». D’ailleurs, il accueillera une épreuve du championnat de ligue les 7 et 8 mars 2020 et une du challenge Jean-Claude Sanchez en courses club le 6 septembre.

Pour parfaire l’ambiance, le Club Passion Auto 31 avait convié une quarantaine de propriétaires de véhicules soit de collection soit rares à venir à la parade. C’est ainsi que l’on pouvait découvrir de nombreuses Porsche, une rare Volvo 1800 ES, une magnifique Mercédès SLS à portières papillon, une poignée d’Austin Mini, quelques américaines majestueuses.