Dimanche 17 novembre se tenait le salon « Autour du livre », le dixième du nom. Il accueillait 35 auteurs.

« Nous limitons volontairement les inscriptions », confie Guy Mothe, auteur entre autres du « Bestiaire loufoque », et animateur de la journée.

Il crée voilà onze ans un atelier d’écriture humoristique au village et c’est cet atelier qui finance en grande partie le salon.

« Nous sommes aidés dans notre tâche par le syndicat d’initiative et des bénévoles. »

Les ateliers d’écriture ont lieu tous les deuxièmes jeudis du mois de 15h à 17h. Le prochain se déroulera le 12 décembre. « Même si on ne sait pas écrire, si on sait rire, cela suffit », lâche le facétieux Guy. Page Facebook : Guy Mothe.

Parmi les auteurs présents, l’ancien chef cuisinier, Patrick Beauchet, également maire de Montesquieu-Guittaut. Cet homme a écrit de nombreux ouvrages consacrés à la cuisine comme « Ma vie à bord des cargos mixtes de la Compagnie Générale Transatlantique », ou « Ma cuisine des terroirs, des Pyrénées à Toulouse ». Il vient de sortir son dernier ouvrage écrit avec un autre chef cuisinier, Michel Sagues « 32 façons de travailler la truffe ». La truffe noire, celle du triangle Villeneuve – Cabrespine – Trassanel.

Bévé, dessinateur de BD, est un fidèle du salon. Il présentait la dernière aventure des Pieds Nickelés, écrite par le scénariste historique Jean-Paul Tibéri, « Les Pieds Nickelés et le monde des arts ». L’écriture et les dessins du prochain album sont déjà en route. Il devrait s’appeler « Aventures croquignolesques », ou l’histoire d’un Président de la République, Manu, qui  fait sponsoriser un voyage officiel par une société privée, ce pour économiser l’argent des Français… Un ouvrage qui promet. Sortie : mai/juin 2020.

Djalla Maria Longa, fille de hippie, vit à Massat en Ariège. Son huitième ouvrage, « La vallée oubliée », narre l’histoire d’une rencontre de deux mondes : celui d’une étrangère qui ne sait d’où elle vient ni où elle va et qui arrive dans cette vallée oubliée du Salau. www.monenfancesauvage.fr

Nathalie Dubuis de Montesquieu-Guitaut, maman d’un enfant dyslexique a sorti « La méthode à Dédé », un ouvrage mnémotechnique à base de dessins qui peut aider tous les enfants « atypiques ». Elle s’est inspirée de l’orthographe illustrée. Une méthode qui permet à l’enfant souffrant de  troubles de mémoriser plus facilement. Elle s’est autoéditée. bblisa@hotmail.fr

On pouvait également croiser sur ce salon, Christian Louis et son « Assassinat de Saint Béat », qui cartonne chez les libraires. Egalement Claudine Charrière qui présentait « Les signes de l’après vie », un dialogue avec sa fille Circé décédée voilà quelques années dans un accident de la circulation.

Aussi, Jean-Pierre Alaux, auteur du « Sang de la vigne », dont a été tirée une série TV, dont le héros principal est Pierre Arditi.

Et bien d’autres personnes bourrées de talent qui ont fait le bonheur des lecteurs venus en nombre.