A Saint-Gaudens, l’AN 1 du mouvement des gilets jaunes a réuni de nombreux Commingeois autour d’une paella sur le rond-point d’Estancarbon.

Le mauvais temps n’est pas de leur côté, pourtant par un système de rotation, ils arrivent à maintenir une présence significative qui compte une majorité de femmes. Leur combativité reste intacte. Désabusés par le manque d’imagination et de vision du gouvernement et du Président de la République, ils rêvent d’une alternance rapide. Leurs revendications se recentrent sur plus de justice fiscale, plus de justice sociale et le référendum d’initiative citoyenne (RIC). Face à une gouvernance violente et répressive, ils évitent les prises de vues et appellent à la solidarité entre citoyens.

Un des leurs est convoqué par la justice pour répondre d’une altercation avec la Police pendant une action des gilets jaunes à Saint-Gaudens. Un appel de soutien est lancé pour le 21 novembre 2019 à 8h30 devant le tribunal de Saint-Gaudens.

Enfin ils soutiennent le projet d’une convergence des luttes pour la manifestation nationale du 5 novembre 2019.