Moment toujours solennel, ce 11 novembre 2019 fut celui de la rencontre entre d’anciens combattants et les jeunes de l’école de musique qui ont interprété la Marseillaise. Les autorités civiles et militaire étaient représentées. Un détachement des pompiers volontaires, une délégation de la Croix Rouge locale, étaient également présents.

Après le dépôt de gerbes, celle de la municipalité, des anciens combattants et de la croix rouge, la minute de silence et la lecture de la lettre de la secrétaire d’Etat chargée des anciens combattants par Bernard Ayçaguer, conseiller municipal, lui même ancien militaire, c’est Denis Turrel premier adjoint qui, en l’absence de Bernard Bros, maire de la commune, remerciait tous les participants, rappelant l’importance de préserver ce devoir de mémoire et proposait à ceux qui le souhaitaient de venir partager le verre de l’amitié à la mairie.