A travers le temps, les êtres humains ont toujours pris soin de leur paraitre en commençant par les cheveux, que ce soit au fin fond des tribus Africaines ou en passant par les Moso d’Asie. La chevelure représente tout un symbole en fonction des cultures et des traditions. Paraitre face aux autres, en fonction des ses codes permet à chacun de s’afficher et de s’identifier.

Aujourd’hui, au-delà de la coiffure classique et du paraitre, il  existe un autre modèle  concernant notre esthétique capillaire  et ses conventions : la coiffure de l’être au-delà du paraitre !

J’ai donc recherché pour vous une nouvelle façon d’appréhender une forme de bien être global qui débute par le soin des cheveux.  Il est utile de préciser que les miens sont fins et chutent quelque peu. Dans cette quête, j’ai rencontré Fabienne DELHIED, coiffeuse énergétique qui exerce son métier depuis 25 ans. Venant de Belgique, elle est tombée sous le charme du domaine de Sarraillès où elle exerce son art.

Tout un périple :

Pendant 3 ans, elle se forme à la coupe dite «  énergisante » selon la méthode Rémi Portrait. Cette pratique utilise le rasoir pour couper les cheveux selon un processus bien précis qui stimule les points énergétiques crâniens comme peut le faire la médecine chinoise. Le rasoir émet une vibration au contact des cheveux qui se répercute sur les méridiens du crâne. Ceux ci communiquent avec l’ensemble du corps en  dynamisant la chevelure.  Ils peuvent permettre également de  libérer certaines émotions enfouies au plus profond de nous même. L’approche est globale, douce, surprenante et permet un mieux être. Grace à cette approche Fabienne peut également voir des traits de caractère dans l’implantation des cheveux. C’est une pratique philosophique qui positionne l’humain et son bien être au centre de la technique.

Fabienne m’explique : « La coupe aux ciseaux fait plier et pleurer les cheveux. C’est une matière vivante. Ils mettent du temps à cicatriser et s’affaiblissent. Je l’ai pratiqué pendant des années et je vois bien la différence. Le rasoir fait une coupe nette et franche et permet aux cheveux de se ré-énergiser, de redonner du volume et de limiter la chute. Ils retrouvent beauté, dynamisme force et santé. La repousse est plus rapide. Quant aux points énergétiques crâniens contactés par la vibration du rasoir, ils ré-harmonisent le corps et libèrent les émotions ».

C’est parti pour la coiffure énergétique !

Fabienne m’accueille et m’installe dans son espace bien-être. Allongée, je savoure tout d’abord  un massage sur mes points énergétiques crâniens. Détente assurée ! Une fois assise sur la chaise, Fabienne affute son rasoir… Elle brosse et discipline mes cheveux et en observant mon implantation capillaire, elle lâche avec un sourire : Vous, vous avez beaucoup de volonté !! Oui…c’est sur !

Nous nous sommes entendues au préalable sur la coupe. Avec son rasoir, Fabienne agit en maîtresse de cérémonie. Elle m’invite à fermer les yeux et à écouter mes ressentis intérieurs. De drôles de sensations m’envahissent. Je la sens concentrée et habitée part son art. Ces mains s’agitent autour de mon visage dans un concert rituellique, comme si elles agissaient seules. Je suis en confiance. Par moment, je sens que la vibration du rasoir touche des points sensibles. C’est l’indication de lieu de blocages émotionnels… « Ah je suis en colère parait il  !!! » Oups comment peut elle savoir cela ?…Le rasoir reprend sa course sur ma chevelure. J’ai hâte de me voir.

J’ouvre les yeux et le miroir qui me fait face me revoie une image différente. Mon visage est détendu. Mes cheveux sont souples et doux au toucher, certaines tensions, libérées.  Je lui partage mes impressions. Elle est à l’écoute et me précise que certaines des émotions peuvent  émerger après coup. « Il faudra savoir les écouter, ne pas juger et les laisser s’exprimer sans les retenir. »

En partant devant la majestuosité des Pyrénées qui brillent de mille feux,  j’ai la sensation d’être plus légère. Mes cheveux sont d’une douceur étonnante. « C’est normal m’explique Fabienne, sûre de son art ». Elle me raccompagne tout en me prodiguant de bons conseils adaptés à mes cheveux.

Je suis ravie du résultat  et  je reviendrai pour faire perdurer  l’effet dynamisant de la coupe et de continuer la libération de certaines émotions.  « C’est bien sous un délai de 2 mois » me précise- t- elle !

Et vous, vous seriez plutôt coiffure de l’Etre ou du Paraitre ?

 

www.domainedessarrailles.com

06 42 41 89 86

Domaine des Sarraillès 09230 CONTRAZY