« Le sourire de mon père, l’amour de ma mère ». C’est le titre de l’ouvrage écrit par Raymond Clavel.

La saga d’une famille aveyronnaise.

Né à Campagnac, il entre dans la vie active en 1958 « aux PTT »  dans la région parisienne. Puis c’est le service militaire. En tant que soutien de famille, Raymond évitera d’aller en Algérie.

De retour du service national, il va quitter  Paname pour revenir à sa terre natale à laquelle il est très attaché. Il épouse la profession de conseiller technico-commercial dans le domaine agricole et s’installe à Montréjeau avec sa famille en 1973.

En 2000, il prend sa retraite et commence à rassembler ses souvenirs pour l’écriture du livre.

« Écrire ce livre a été pour moi un plaisir. Je dirais même une nécessité. »

Dans cette saga familiale, les plus anciens se reconnaîtront dans ce XXe siècle. Les plus jeunes verront comment étaient la vie avant, avec ses moments de bonheur mais aussi de malheur.

Ils découvriront les métiers d’autrefois et également la description de quelques personnages pittoresques.

Somme toute, le vécu d’un village au milieu du XXe siècle.

L’auteur tient à préciser que les passages et dialogues en patois ont été écrits phonétiquement, tels que parlés dans le nord et l’est du département de l’Aveyron.

Ce livre de souvenirs de 300 pages est en vente au magasin presse Colombine, rue Pelleport à Montréjeau.