Le transport du futur sera-t-il construit à Muret ? Tel serait le cas, selon l’annonce faite lors du dernier conseil municipal.

En effet, la société « Ascendance » chef de file en matière de développement aéronautique innovant, soutenue par de nombreux industriels mais aussi par la Région, souhaite s’implanter sur la zone des Bonnets.

C’est un projet d’implantation d’une entreprise de conception et fabrication d’un VTOL (vertical take-off and landing) (« Véhicule à décollage et atterrissage vertical » en français). Il concerne la création d’un avion taxi hybride électrique et thermique qui permet une plus grande autonomie que les avions 100 % électrique. L’avion serait équipé de 3 rotors électriques pour l’atterrissage et le décollage (besoin d’un héliport seulement) et d’un rotor thermique pour le vol horizontal.

Ce projet pourrait être d’une portée économique impressionnante puisque l’équipe actuelle est composée d’une dizaine de personnes mais les prévisions d’embauches sont les suivantes : A 3 ans, un effectif de 30 à 40 salariés, avec une volonté à plus de 3 ans de 150 à 200 emplois. Le marché, selon les différentes études réalisées par des cabinets spécialisés, prévoient un marché de 1 milliard € en 2025 et 60 milliards € en 2035. Car, à l’horizon 2030, le marché VTOL serait de 1000 appareils.

L’appareil, totalement électrique et plus silencieux, décollera verticalement et pourrait entamer une vitesse de croisière comme un avion normal et ceci sur une distance de 150 kilomètres et à une vitesse de 200 kilomètres par heure, en milieu périurbain.

Le calendrier de l’entreprise prévoit une utilisation de ces appareils pour les J.O. de 2024 à Paris !

La délibération du conseil municipal, qui portait sur l’implantation d’un bâtiment (bureaux et production) de l’ordre de 850 m2 sur des fonciers appartenant à la commune de Muret le long de l’aérodrome de Muret-Lherm, a été votée à l’unanimité.