« Cela fait deux mois que la sono du centre-ville ne fonctionne plus », tempête Michel Bazin qui tous les lundis matins (jour de marché),  à 10h, annonçait les évènements à venir autour de la bastide royale.

« Lorsque cela est arrivé, j’ai prévenu le maire et son premier adjoint. Ce soir (vernissage au bureau d’information touristique, NDLR), il n’y a qu’une petite assemblée car l’évènement n’a pas été annoncé. Cela manque à l’image de Montréjeau. J’ai des demandes en permanence.

Il faut savoir  que cette sono appartenant à la mairie est implantée dans un local de la Communauté de communes Cœur et coteaux du Comminges. Est-cela qui bloque ? »

Contacté par nos soins, le maire Eric Miquel cherche une personne pour faire un diagnostic précis de la panne.

« Si elle n’est pas très importante, bien entendu nous réparerons. Mais si cela chiffre trop, non. Et puis je ne connais pas de communes de la même importance que la nôtre disposant d’une sono de ville. Celle-ci d’ailleurs pour être totalement efficace devrait être étendue au boulevard de Lassus. La municipalité s’est dotée de panneaux lumineux. Ceux d’entrées de ville sont mis à jour par la communauté de communes.

Quant à celui de la place Valentin Abeille, c’est nous-mêmes qui diffusons, pratiquement en temps réel, les informations concernant la ville. »

Alors, en est-ce fini du crieur public du lundi matin ?