La pose symbolique de la première pierre de la maison d’accueil spécialisée (MAS *) dédiée aux personnes atteintes d’une maladie neuro-dégénérative vient d’être effectuée ce lundi 28 octobre 2019 en présence de Michel Clanet Président de l’AGESEP 31, Nadine Barbottin Présidente ASEI, Philippe Jourdy directeur général ASEI ainsi que de madame Maryse Vezat et Pierrette Roquabert respectivement maire de Rieux Volvestre et de Sana. Elle concrétise la première étape d’un projet de regroupement de 2 structures existantes ( Rieux et Sana) sur un lieu unique, qui sera implantée chemin de Chantemesse à Rieux Volvestre où un terrain a été gracieusement mis à la disposition par la commune. L’installation dans les nouveaux locaux devraient avoir lieu au premier semestre 2021.

2 en 1, une nouvelle MAS pour mieux répondre aux besoins des personnes malades et des aidants

Les maladies neuro-dégénératives , touchent le système nerveux et englobent la maladie d’alzheimer, de parkinson, d’huntington, la sclérose latérale amyotrophique et la sclérose en plaques. Avec plus d’1 million de personnes concernées par ces pathologies, la nouvelle Mas s’inscrit dans la mise en œuvre du plan national maladies neuro-dégénératives (PMND 2014-2019) qui priorise entre autres l’amélioration de la qualité de vie des malades et de leurs aidants

Cette MAS autorisée pour l’accueil de 94 personnes (80 accueils permanents et 14 accueils temporaires) atteintes de maladies neuro-dégénératives est un des premiers établissement de ce type dans l’hexagone. Aujourd’hui le regroupement des 2 structures dans un bâtiment neuf à construire sur un site unique mettra en adéquation les besoins des personnes accompagnées, les ressources et les prestations. Il devrait couter 12 ou 13 millions d’euros. Son montant et son type de financement ne devrait pas impacter la masse salariale et donc le nombre d’employés dans cette nouvelle structure

Le service d’accueil temporaire constitue un dispositif innovant de la MAS et un instrument déterminant dans une politique de maintien à domicile des personnes et de soutien aux aidants. Elle représente une offre de service atypique pour aider les aidants et accompagner le résident dans le maintien de son autonomie sociale et prévenir ou gérer des situations d’urgence. Les durées de séjour peuvent être très variables et s’adaptent aux besoins des personnes accompagnées : le 1er d’une durée d’au moins trois semaines pour permettre aux professionnels et aux résidents de bien se connaître et de se faire confiance, un week-end (3-4 jours), ou plusieurs semaines sans excéder 90 jours par an.

Un projet architectural cohérent des architectes associés Emaa – Espagno Milani au service du bien être des personnes accompagnées

Véritable lieu de vie pour les personnes, le projet de MAS unique à naître bénéficie d’un parti pris architectural qui favorise l’inscription du projet dans son environnement : les volumes simples des unités d’hébergement sont revêtus de terre cuite et s’adossent à l’espace jour en bardage bois, couvert d’un toit en zinc rouge terre, plié façon Origami. Cette technique de pliage Japonais part du sol et s’élève lentement vers le ciel pour adoucir l’impact d’un volume sur deux niveaux.

Les aménagements intérieurs trouvent leur prolongement dans des espaces extérieurs s’ouvrant sur les Pyrénées et adaptés aux personnes accompagnées : terrasse, parcours santé, cheminement potager. Le choix d’une production d’eau chaude sanitaire solaire répondra à la politique RSE* de l’ASEI. .

Ce nouveau bâtiment occupera une surface d’environ 5 500 m² et comprendra :

– des espaces d’hébergement composés de 5 unités de 16 lits d’hébergement permanent et d’une unité de 14 lits d’hébergement temporaire, chaque chambre étant munie d’une salle de bain individuelle;

– des espaces de soins et activités thérapeutiques répondant aux besoins de rééducation des résidents et à la surveillance médicale constante;

– des lieux de vie et d’activités alliant le besoin d’intimité et de calme (petits salons) aux lieux de socialisation (salon de coiffure/ esthétique, salles d’activités, coin jardinage adapté);

  • des espaces dédiés aux proches afin d’encourager le maintien des liens familiaux et sociaux (salon des proches, T2 pour les visiteurs).

Un projet thérapeutique et d’accompagnement adapté aux personnes malades

Les personnes admises à la MAS de l’AGESEP 31 viennent le plus souvent de leur domicile en raison de l’impossibilité de poursuivre une vie chez eux, ce qui représente une rupture lorsqu’elles doivent en faire le « deuil » et s’approprier un nouveau mode de vie.

Le caractère innovant de ce lieu réside dans l’attention particulière portée aux phases d’admission et d’accueil, afin qu’elles soient le moins anxiogènes possible pour les personnes accueillies et leurs proches aidants, et ainsi faciliter l’appropriation de leur nouveau domicile.

Le projet de vie proposé par une équipe professionnelle pluridisciplinaire allie surveillance médicale, soins constants avec la présence d’un médecin coordonnateur et accompagnement personnalisé. A chacun ses soins et son accompagnement spécifique . Entre les soins, l’accompagnement dans les actes de la vie quotidienne et les activités les résidents maintiennent et développent autant que possible leurs capacités d’autonomie et leur intégration à la vie sociale et citoyenne.