Très grande effervescence ce samedi matin 26 octobre à l’Ehpad du Mont royal.

Trois véhicules de pompiers font irruption dans la cour de l’établissement : un FPTSR (Fourgon pompe tonne secours routier), un VSAV (Véhicule de secours et d’assistance aux victimes), et un VLCG (Véhicule de liaison chef de groupe).

Les pompiers volontaires, appelés par bip, sont au nombre de douze sous le commandement du capitaine Sartori et de l’adjudant-chef Cédric Escudero. Le chef de centre, Séraphin Francisco était également présent.

Mais qu’on se rassure, il ne s’agissait que d’un exercice qui impliquait, outre les soldats du feu, le personnel de l’établissement.

« Deux fois par an, des exercices incendie sont effectués avec le personnel de l’Ehpad, », indique Jean-Bernard Caldera, directeur de l’établissement.

« Toutes les semaines une partie du personnel participe  à une formation de la gestion des alarmes et tout ce qui est technique pour acquérir les bons réflexes en cas d’incendie et mettre les résidents en sécurité.

Cette année, j’ai voulu y associer les sapeurs- pompiers. Un partenariat bénéfique. Nous avons appris à travailler avec eux.  Cet exercice a montré tous les points positifs et ceux à améliorer, tant de notre côté que de celui des pompiers»

A la fin de l’exercice, les soldats du feu visitaient l’établissement afin de mieux le connaître pour mieux intervenir si le cas se présente.

Saluons ces hommes qui œuvrent pour nous secourir de s’être impliqués durant la coupe du monde de rugby.