Débat citoyen en Volvestre:

Suite au pique-nique citoyen organisé en juin dernier au bois de Castres de Carbonne, les forces de gauches locales (PS, EELV et Génération·s…) ont souhaité poursuivre cette démarche collective. Après avoir récolté plus d’une centaine d’idées lors de la première rencontre, un débat citoyen a été organisé début octobre, dans l’ancienne halle à la Volailles de Carbonne, avec pour objectif de rédiger 3 actions concrètes, réalisables à l’échelle du territoire du Volvestre.

Une cinquantaine de participants ont ainsi répondu présent pour débattre sur les thèmes plébiscités lors du pique-nique citoyen, à savoir, la défense des services publics, la transition écologique, ainsi que le transport collectif et la mobilité douce.

Les organisateurs n’ont eu qu’un regret : la topologie du panel qui était essentiellement composé d’initiés à ce type d’exercice.

Néanmoins ce débat structuré autour de trois tables tournantes, pour permettre à tous de participer sur chaque thème, a abouti à 3 actions, pouvant être reprises par les décideurs au niveau local, à savoir :

La création d’une régie intercommunale pour favoriser les transports collectifs qui semble essentielle sur le Volvestre.

La mise en réseau de tous les acteurs de la restauration collective sur le Volvestre pour fournir une alimentation locale et bio à tous nos établissements (Écoles, Maison de retraite, EHPAD, Collège…)

La redynamisation des centre-bourgs de manière à recréer du lien social et développer les services publics ainsi que l’économie locale.

Les organisateurs avouent avoir bon espoir de faire aboutir ces propositions, s’appuyant sur la participation d’élus de tous les échelons du territoire, de la commune au département et à la région en passant par la Communauté de Communes.

En conclusion, les organisateurs, Rémi Ramond, Bastien Ho et Fabrice Graglia, remercient l’assistance présente et leur donnent rendez-vous dans les mois à venir pour continuer cette aventure du “bien vivre en Volvestre” et mettre en pratique ces actions avec le concours des citoyens.