Réunion spéciale du Comité local de l’aide aux victimes de la Haute-Garonne (communiqué de presse).

Le mardi 17 septembre, Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne et Dominique Alzeari, procureur de la République près le tribunal de grande instance de Toulouse, ont réuni le Comité local de l’aide aux victimes de la Haute-Garonne dans un format dédié spécifiquement à la lutte contre les violences conjugales, dans le cadre du Grenelle lancé par le gouvernement le 3 septembre dernier.

Le comité du 17 septembre s’est particulièrement intéressé aux thématiques suivantes :

  • Comment améliorer le recueil et le suivi des plaintes des victimes, en partenariat avec la police, la gendarmerie et les services hospitaliers ?
  • Comment mettre en œuvre des solutions d’hébergement et de logement adaptées à la situation particulière des femmes victimes de violences conjugales ?
  • Comment mieux détecter et protéger les victimes ?
  • Comment prendre en compte la situation des enfants confrontés aux violences conjugales ?

Au-delà des représentants habituels (services de l’État et opérateurs, instances judiciaires territorialement compétentes, organismes locaux d’assurance maladie et
des prestations familiales, collectivités territoriales, ordre des avocats au barreau de Toulouse et associations d’aide aux victimes), le comité de ce jour a été spécialement élargi aux acteurs de terrain ayant une approche concrète, au quotidien, des violences conjugales : associations spécialisées dans l’accompagnement des femmes victimes de violences, acteurs de la santé, acteurs de l’hébergement et du logement, élus locaux.

Plusieurs pistes d’amélioration et de solutions nouvelles ont été abordées par les acteurs présents, par exemple, l’identification immédiate des femmes victimes de
violences signalées via le 17, afin d’assurer une meilleure prise en charge…

Les propositions les plus opérationnelles nourriront le plan stratégique national qui sera présenté par le Premier ministre le 25 novembre, date de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.