Guérin Simioni, était bien connu des carbonnais, il vient de nous quitter à l’âge de 76 ans.

Très impliqué dans la vie associative de la ville, il sera regretté. Nous avons rencontré l’un des dirigeants de la JSC, Bernard Chène, qui l’a bien connu. « Dès son installation à Carbonne, étant passionné de football, il s’est vite intégré à la JSC. Il fut directeur de l’école de foot mais aussi président des vétérans, président du CAS (activités internationales du fooball). Il s’occupa des équipes de jeunes et aida Charles Bisaro à créer le tournoi international de la ville en tant que correspondant de sa ville de naissance, Galliera-Veneta. Il fut la cheville ouvrière du jumelage de cette ville avec Carbonne. Toujours dynamique, convivial et dévoué depuis des dizaines d’années, il va laisser un grand vide  ». Jean Pierre Soula, membre fondateur du comité de jumelage apporte sa contribution : « C’est grâce au tournoi que le jumelage a pu étendre ses contacts et Guérin a été l’artisan de cette nouvelle aventure européenne. C’est en 1983 que notre municipalité a signé la charte avec Galliera et Guérin Simioni a été le premier vice-président chargé de cette relation. Il venait juste de rentrer d’un séjour dans notre ville jumelle et de nous apporter de bonnes nouvelles concernant la poursuite des échanges. Ses amis du comité de jumelage sont très tristes de la disparition de leur ami toujours souriant, chaleureux et discret ». Grand maître de la Confrérie du Chaoudelet, Bernard Gendre nous confit : « Il fut un membre précieux de notre confrérie. Il sut, par son engagement, donner le goût de notre gâteau anisé dans tous les déplacements effectués à l’invitation des confréries du Sud Ouest lors de leur chapitre. Il restera l’image d’un compagnon de route chaleureux et dévoué ».