René Savelli, maire d’Auzas, présentait récemment au casino son premier voyage en Mongolie.

Le voyage commence sur la Place Rouge à Moscou. Puis c’est le transsibérien Moscou – Pékin qui l’emmène avec son épouse. Dans chaque wagon, une chaudière à charbon pour chauffer l’eau nécessaire aux aliments lyophilisés.  Le lac Baïkal, plus grande réserve d’eau au monde, la muraille de Chine et l’arrivée en Mongolie.

Le récit est passionnant. On apprend que c’est un Mongol du nom de Kubilai Khan qui accueille Marco Polo.

La Mongolie, explique le conférencier, a d’énormes ressources minières. Le problème, c’est qu’elle ne peut pas les exporter, coincée qu’elle est entre la Chine et la Russie. Les droits de douanes sont exorbitants.

C’est par contre le deuxième exportateur au monde de laine de cachemire.

René Savelli relate ensuite le jumelage avec Bulgan, village situé dans le désert de Gobi et les échanges réalisés entre les deux villages.

Sur une table, divers objets rapportés de son périple. Et des livres de contes mongols qu’il vend au profit d’une ONG. Un ouvrage également récemment paru aux éditions Auzas, dessiné par sa fille. https://www.edition-auzas.fr/