La candidature déposée par la municipalité d’Aspet auprès du Conseil Régional d’Occitanie pour bénéficier d’un projet Bourg-Centre a été retenue.

De quoi s’agit-il ?

Dans sa volonté d’égalité des territoires encadré par la loi NOTRe, la Région a décidé de soutenir les investissements publics locaux, afin de renforcer l’attractivité des “Bourgs-Centres d’Occitanie/Pyrénées -Méditerranée”. Chacun des projets retenus prendra en compte les spécificités et besoins des communes. C’est un projet, sur le court et le moyen terme, qui englobe bien plus que le centre bourg. La commune d’Aspet étant un chef-lieu rayonnant sur toute une région donnée, le projet englobe y compris son bassin de vie. Ainsi, peuvent-être pris en considération, l’économie, la mobilité, l’école, le patrimoine, les cantines , les commerces, le tourisme, le logement, la culture… tout domaine pouvant bénéficier d’amélioration d’aménagement pour le cas échéant relancer ou maintenir une activité et ce dans un esprit d’intercommunalité et de mutualisation des besoins, s’appuyant sur les atouts existants. Cette opération, dans un souci de cohésion, est appréhendée globalement afin d’éviter les opérations au coup par coup.

Saint Béat a été la première commune inscrite dans ce processus suite aux inondations.

Autour de ce projet se mobilisent avec la Région, le département, le Pays de Comminges, la préfecture, le Parc Naturel Régional (PNR)…

Afin de bien cerner les besoins une concertation est organisée. Elle a été confiée au cabinet Lavigne Architecture et Patrimoines, situé à Pau et choisit aussi pour son identité pyrénéenne avec la connaissance des spécificités liées aux zones rurales de montagne qui en découle.

Cette concertation lancée en juillet devrait se terminer en fin d’année. Elle sera menée en plusieurs étapes bien déterminées dans un concept de participation citoyenne. Les moyens seront entre autres, la mise en place d’ateliers, la création d’un comité citoyen représentatif où seront invités des associations, des commerçants, l’office de tourisme, de jeunes arrivants … et une réunion publique préalable.