Trail de Boulogne,

Lien photos : https://photos.app.goo.gl/LZ1h8aVNuXNgUS1Z7

Lendemain de fête du village, il n’y avait pas beaucoup de participants samedi matin au départ de la troisième édition du trail de Boulogne disputée sur de jolis parcours ombragés empruntant les coteaux autour de la commune. Certes, pas de quantité, mais beaucoup de qualité au sein du petit peloton, la vaillance était de mise sous les rayons ardents d’un soleil généreux.

Vincent Laconne et Florianne Fuster s’imposent sur 10 km. Le mano à mano livré entre deux hommes sur le 16 km a montré qu’il n’est nul besoin d’un peloton étoffé pour offrir de réels exploits sportifs. Le portugais Paulo Duraès a eu raison de lâcher la concurrence dès les premières difficultés du parcours. Dans son sillage, le Montpelliérain Cédric O’Neill peut regretter d’avoir laissé partir son rival. Dans le creux de la vague à mi-course et compté à plus d’une minute de retard, Cédric a profité du ravitaillement pour se refaire la cerise et fondre sur l’échappé dans le second volet.

En tête, Paulo grimace mais gère. Il ne laissera guère d’autre option à son adversaire que de souffler sur sa nuque dans les derniers mètres. Remarquable, la Toulousaine Corinne Degoix a tant dominé ses rivales qu’elle termine 3ème du classement scratch, reléguant la gagnante des deux premières éditions Myriam Dutrey à quelques encablures. Une bien jolie course parfaitement gérée par les pompiers de Boulogne, dommage qu’elle n’ai guère de succès. Directeur de course, Benoit Navarre regrette aussi que les démarches administratives liées à l’autorisation préfectorale soient aussi lourdes et laisse entendre qu’il n’y aura peut-être pas de 4ème édition. A suivre…