Le balisage équestre est une fonction qui reste encore trop peu connue.  Pourtant il demeure une compétence qui a la faculté de faire évoluer un territoire ayant pour stratégie la structuration de son économie touristique par l’itinérance douce.

Aujourd’hui un chemin ne peut être référencé, reconnu officiellement, inscrit au PDIPR (plan départemental des itinéraires de promenades et randonnées), et au PDESI (plan départemental des espaces, sites et itinéraires), que si une fédération est sollicitée par une communauté de communes, association ou entité professionnelle.

Autrement dit, un office de tourisme a tout à gagner à intégrer dans ses commissions des baliseurs de fédération tant pédestre, cyclo, qu’équestre.

L’association Equit’en Comminges Pyrénées a très bien compris qu’il était impératif de former des baliseurs équestres car le « grand Comminges » (Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées),  en est à ce jour démuni.

Deux cavaliers, Florence de la Touche membre d’équit’en Comminges Pyrénées et Geoffroy Bouigue président de l’association, ont souhaité participer à un stage de formation « baliseur équestre » au sein du village de Feuilla en Languedoc-Roussillon, stage organisé les 9, 10 et 11 août.

À la suite de ces trois journées initiées par la Fédération Française d’Equitation, Florence et Geoffroy sont revenus en Comminges avec en poche la compétence fédérale de baliseur équestre.

Dès septembre, la Fédération Française d’Equitation entrera en contact avec les cinq communautés de communes et les trois PETR présents sur le territoire du « grand Comminges »,  dans le but d’informer de leur existence et également de leurs compétences. Cela permettra donc de susciter des volontés et de pouvoir intégrer des baliseurs aux réunions liées à l’itinérance douce.

06 10 43 92 60 – 06 67 33 91 88 / Equit’ en Comminges Pyrenees