Un drame évité de justesse au camping municipal, la place mythique des Jacobins hors d’usage, des arbres multi centenaire au tapis, des toitures arrachées, des dégâts un peu partout, la mini tornade a frappé fort dans la ville cité.

C’est en fin d’après midi du vendredi 9 aout 2019 que la mini tornade s’est abattue sur Rieux Volvestre en suivant un couloir délimité épargnant ainsi quelques quartiers du village. Un vent effrayant et des trombes d’eau et de grêle se sont abattues avec une rare violence. Ce matin c’était un spectacle de désolation que l’on pouvait apercevoir. Fort heureusement les services techniques de la commune de Rieux et du Sivom des plaines et des coteaux du Volvestre aidés par nombre de bénévoles ont immédiatement réagi. Madame Vezat, maire de la commune tenait à signaler cet engagement très professionnel des agents mais également l’altruisme de tous les bénévoles qui ont mis la main à la pâte. Les pompiers de Rieux dirigés par le lieutenant Hizette avec en renfort la caserne de Cazères sont intervenus à de très nombreuses reprises.

Dans le centre du village.

De nombreux dégâts de toute sorte sont à déplorer dans le centre du village. La place des jacobins où se tiennent les festivals culturel de la ville cité était dévastée. Les nombreux arbres très vieux qui en faisaient le charme ont mis pied à terre. Un pincement au cœur mais un soulagement qu’il n’y ait eu aucune animation à ce moment là. Chez un particulier, actuellement en déplacement à l’étranger, c’est un conifère géant, multi centenaire, qui n’a pas résisté.

Au camping du plan d’eau.

La mini tornade n’a pas épargné le camping ombragé du plan d’eau. Des branches et des arbres ont cédé sous la violence des vents et des précipitations. Une lourde branche est même tombée sur un mobil home faisant des dégâts au toit. Le vacancier qui était à l’intérieur nous raconte : « Le vent soufflait très fort et la pluie tombait abondamment. J’ai entendu un grand bruit, le mobil home a vibré de partout puis plus rien. C’est ma fille qui était dans celui d’à côté qui m’a dit ce qui s’est passé. Je me suis réfugié chez elle. Mes petites filles n’étaient pas rassurées. Plus de peur que de mal ».

Un peu plus loin, c’est un câble électrique qui est tombé sur une tente, fort heureusement vide.

Des vacanciers originaire de Loire Atlantique venaient de s’installer depuis seulement quelques heures. Ils se souviendront de ce moment : « Nous étions à l’intérieur de notre tente. On la tenait fortement pour ne pas qu’elle s’envole. C’était pas rassurant. Ça n’a pas duré longtemps mais cela a été très impressionnant. Un épisode à oublier »

Sur l’aire de camping car qui n’a pas été endommagé, ce sont les camping-cars qui ont été abîmes par la grêle. Un vacancier de Nouvelle Zélande qui repartait ce matin a demandé une attestation pour son assurance.

Madame le Maire demande à tous les personnes qui ont été sinistrées de se faire connaître et de faire un courrier à la mairie après avoir prévenu leur assurance. Bien entendu le premier magistrat de la ville va demander que la commune soit classée dans le cadre d’une catastrophe naturelle. Fort heureusement on ne déplore aucune victime.

Des mini tornades qui se renouvellent chaque année avec toujours plus de violences.Il est facile de constater que le dérèglement climatique fait partie de notre quotidien et qu’il est urgent que l’on passe à la vitesse supérieure avant qu’il ne soit trop tard …