Du 13 juillet au 30 août Jocelyne Mothe expose ses toiles à Portet d’Aspet à la salle Jean Dubuc, tous les après midi de 14h à 18h.

Jocelyne Mothe a présenté son exposition dans l’élan de sa sensibilité, commentant sa démarche artistique: « Une peinture qui sourd des méandres du subconscient, des images, des émotions empilées au fil des années remontant à l’enfance sauvage, et qui surgissent là, dès qu’une toile se pose sous mes doigts. Enfants, notre aire de jeux était immense, notre liberté presque autant. L’amour pour notre mère nature et la passion pour la peinture se conjuguent et me transportent. Cette nature, je la retranscris, au fil d’une écriture aléatoire issue d’une contemplation toujours indemne de traces humaines. ». Elle a rappelé avec affection que les maîtres qui l’ont guidé dans sa démarche sont Zao Wou-Ki et William Turner. La peinture de Jocelyne est incontestablement contemporaine, y compris dans sa dimension figurative toujours perceptible. Peut être est-ce pour cela qu’elle nous touche au premier regard, avant que la logique de l’énigme s’impose à l’esprit dans la recherche de l’à-propos du commentaire pour ne pas avoir l’air idiot. L’expression artistique est puissante, puisée dans cette gasconnité rude du Comminges de la vallée de Coulédoux. Dans cette nécessité du temps de revalorisation des territoires et l’Occitanie nouvelle, la peinture de Jocelyne s’est affranchie du syndrome du provincialisme et de la pédanterie culturelle parisienne. Elle est inscrite depuis si longtemps dans le paysage de l’ex-canton d’Aspet, également comme une actrice très investie dans le secteur associatif en Comminges, co-fondatrice de La Foire Bio à Arbas, reconnue aussi comme une animatrice conséquente de La Ressourcrie à Aspet dont elle est également cofondatrice, etc. Sa peinture est à la foi ancrée dans cet univers boisé pyrénéen, et en même temps dans une dimension universelle, elle contient pleinement cette personnalité si singulière, comme faisant partie d’une même unité dans cette façon souriante d’aller vers les autres.