Dans le cadre du développement touristique, la Communauté Cagire Garonne Salat poursuit les projets initiés à l’Abbaye de Bonnefont, il y a une dizaine d’années par l’ex communauté des communes de Saint Martory. Anne Bergamelli vice-présidente chargée du tourisme à la Communauté de communes Cagire Garonne Salat a présenté l’avancée importante du Centre d’Interprétation de l’Abbaye de Bonnefont expliquant : “L’Abbaye se situe à l’épicentre du territoire patrimonial et renforcera le maillage de l’offre touristique et culturelle en Comminges avec le Musée de l’Aurignacien et le site de Saint Bertrand de Comminges“.

Ces projets sont répertoriés en 4 axes : patrimoine bâti – Espaces verts – Évènements artistiques et culturels – Activité sport et nature.

Les travaux ont commencé en 2012 avec le souci du maintien de l’existant et le rapatriement de pièces de la salle capitulaire qui furent alors réinstallés. L’abbaye de Bonnefont, destinée à la démolition, à un moment donné de son existence, a vu nombre de certaines  de ses pièces architecturales dispersées au gré des demandes.

Ainsi,  par exemple un portail est parti orner l’église de Saint Martory, des arches du cloitre décorent une maison de Saint Gaudens, des arches aussi dans le square Azemar (jardin de la Chapelle Saint-Jacques) la façade de l’église a été transportée à l’église de Touille… Une association s’est créée pour tenter de récupérer  certains éléments.  En 2019 un nouvel espace muséographique et scénographique s’offre au public, dans la salle des convers où des panneaux retracent l’histoire du lieu et de ses habitants, les moines cisterciens.

Depuis 2015, l’activité du site va croissant, en 2019, le programme est bien fourni avec par exemple les concerts des “Jeudis de Bonnefont” et la possibilité de se restaurer avec des repas “bio et bons” et les “Mercredi de Bonnefont” avec des animations pédagogiques et ludiques pour les enfants(vannerie, apiculture, artistique …). Jusqu’en septembre une belle sélection d’animations culturelles sont programmées dans ce superbe écrin de sérénité. Sans oublier l’exposition des sculptures de Guy Reid jusqu’au 22 septembre, artiste plasticien dont “L’approche figurative de la sculpture se réalise depuis toujours dans une épure, un geste contenu, relatif à la sphère intime”.

Programme disponibles dans les offices de tourisme et sur le site www.abbayedebonnefont.fr ainsi que sur Facebook.

Les soutiens: L’état, la région, le conseil départemental et la communauté de communes Cagire Garonne Salat.