Louis Pomes nouveau directeur de l’école de musique de Carbonne a répondu à nos questions.

Présentez vous à nos lecteurs ?

Je suis Louis Pomes. J’habite le village voisin de Rieux-Volvestre. Je suis commercial de profession et de ce fait, habitué aux négociations. Amoureux des arts et en particulier de la musique depuis toujours, je n’ai pas hésité à donner une réponse favorable à la proposition qui m’a été faite de remplacer Eric Fraj à la tête de cette école. Je suis très engagé dans le monde associatif et particulièrement dans celui de la musique, ce qui m’a permis d’organiser des spectacles et des concerts.

Pourquoi avoir choisi l’école de Carbonne ?

Ce qui m’a séduit, c’est que cette école représente pour moi la vitrine musicale du Volvestre, que la formation des 200 élèves est parfaitement mise en œuvre par les 13 professeurs diplômés, salariés de l’école. Il faut également souligner que la parfaite gestion menée depuis sa création, il y a 10 ans, en fait une école appréciée et reconnue de tous.

Quels sont vos projets pour cet établissement ?

Deux grands axes sont mes priorités. D’abord, tenter d’améliorer encore les conditions d’accès à l’école pour le plus grand nombre. A travers des prestations extérieures, accentuer la reconnaissance de la qualité de l’ensemble des professeurs. Ensuite, encourager le mécénat privé qui permettrait d’accroitre notre notoriété.

Votre conclusion ?

Aujourd’hui la structure de cette école est le résultat d’un soutien engagé par la communauté des communes du Volvestre, les différentes instances institutionnelles que sont la Région et le Département mais surtout par  la municipalité de Carbonne très investie dans les projets culturels, ce qui est appréciable de nos jours. Je ne souhaite qu’une chose: Que cela perdure le plus longtemps possible.