Quatre mois d’intenses et durs entraînements. Chaque jour ou presque, la Saint-Gaudinoise Elise Bennejean, 37 ans, n’a guère compté ses efforts, ni pour se lever, ni pour rajouter des kilomètres à sa paire de baskets. Elle avait convenu d’honorer la fête des mères à sa façon : emmener sa mère Marie-Thérèse disputer dimanche le marathon du Futuroscope à Poitiers, un pèlerinage en terre natale en quelque sorte. L’épreuve fut certainement plus éprouvante qu’espérée. La jeune femme caressait l’objectif de clore les 42 km en moins de quatre heures.

A mi-course, prise de douleurs aux talons, elle a du se résigner et termine l’épreuve en 4h40. Sa mère, sans doute plus âgée mais bien plus rôdée à l’exercice, courait à 70 ans son 69ème marathon. La toujours jeune femme a terminé juste derrière sa fille en 4h55. Les deux sportives ont terminé la journée en famille avant de reprendre la route, ravies de leur week-end et fières de ne ressentir aucune courbature.

BR