Gala de boxe française, quatre boules de cuir et autant de savates.

Samedi, dans la grande salle du Pilat à Saint-Gaudens, s’est tenu le gala annuel de boxe française organisé par le club de savate saint-gaudinois. Avec le précieux concours de la mairie qui a mis à la disposition de la manifestation un ring ainsi que du conseil général qui a offert à chaque participant un tee-shirt floqué de la rencontre, plus de soixante athlètes de tous âges, filles comme garçons, issus des clubs de Blagnac boxing club, du Couserans multi-boxes, du Castelginest boxing savate, du TCMS Toulouse cheminots et de la Savate du Comminges se sont disputés sur le ring pour le plus grand plaisir des spectateurs.

« Il y a eu 87 assauts, tient à préciser Stève Chambourg l’un des éducateurs du club saint-gaudinois. On a tenu à ce que chaque participant puisse participer personnellement à trois ou quatre échanges. C’était notre priorité. La soixantaine de boxeurs étaient répartis en poules

Pas de vainqueur proprement dit. Mais le public averti a su apprécier les quatre combats du Saint-Gaudinois Diégo Palacios. A un mois des championnats de France qui se dérouleront à Boulogne-sur-Mer et pour lesquels il est qualifié, le cadet s’est distingué en remportant haut la main et hauts les pieds la totalité des combats au sein de sa poule.

Brice Rohaut.