Deux adjoints à la mairie de Montréjeau, Philippe Brillaud et Maryse Dumoulin ainsi que le maire de Gourdan Polignan, assistaient à l’assemblée générale de la MJC qui s’est déroulée le mardi 16 avril.

Le président Michel Capomasi, lors de son rapport moral, affirmait sa loyauté et sa fidélité au principal fournisseur de la structure, à savoir la municipalité de Montréjeau.

Il salue également le maire de Gourdan avec qui un partenariat avait été établi pour l’ALSH.

Partenariat qui est désormais caduc car la compétence enfance et jeunesse change de mains et est désormais du ressort de la communauté de communes Cœur et Coteaux du Comminges (5C).  « Nous sommes dans l’élaboration d’un partenariat solide et fiable, au cœur d’une vraie synergie au bénéfice des enfants pour lesquels nous œuvrons déjà. »

Des remerciements également pour le directeur de la structure, Fabien Guenet et pour Marielle Eychenne, directrice adjointe et bénévole.

 Il souligne que la vocation de la MJC est d’aller vers une vraie mixité sociale, plutôt que la célébration de l’entre soi.

Un rapport d’activités circonstancié et détaillé était présenté par Fabien Guenet.

 Certes la MJC est à l’origine une « maison des jeunes » (61% sont des scolaires),  mais il faut souligner que 25% des 441 adhérents de Montréjeau sont âgés de plus de 60 ans.

Parmi les nouveaux projets 2019/2020, le service civique ou encore la création d’un espace de vie sociale.

 Et le mot de la fin du président : « En somme, une aventure loin d’être solitaire. A suivre… avec « Nous. »