Du dimanche 14 au jeudi 18 avril, 48 lycéens (Saint-Gaudens et L’Isle Jourdain),  qui étudient l’occitan en Comminges et Savès se sont rendus à Minorque (la plus orientale des îles Baléares), dans le cadre d’un échange pédagogique permettant à ces jeunes de prendre conscience des liens profonds existants entre les cultures occitane et catalane.

La matinée du lundi 15 était consacrée à la visite du centre de Barcelone : Rambla, Barri Gòtic, Passeig de Gràcia. L’après-midi, les lycéens étaient reçus par Jusèp Boya, directeur du musée archéologique de Catalogne, qui leur a lui-même fait visiter le musée en occitan dans sa variante aranaise.

Après avoir passé la nuit sur le ferry, le groupe arrivait à Minorque où il visitait les villes de Maó et de Ciutadella, ainsi que l’étonnante carrière de Lítica.

Deux excursions étaient également au programme : l’une le long de la côte, en suivant un tronçon du Camí de Cavalls jusqu’à la plage de Cala Pregonda ; l’autre au Mont del Toro, le point culminant de l’île (358 m).

Loin de Majorque et de ses nuées de touristes, Minorque apparaît bien plus préservée et plus tranquille. Ce n’est pas sans raison que l’île est classée Réserve de la Biosphère par l’UNESCO.

Les élèves étaient également reçus au lycée Joan Ramis i Ramis de Maó.  Là, ils présentaient les modalités de l’enseignement de l’occitan dans l’académie de Toulouse avant d’échanger avec leurs camarades ménorquins.

C’est la première fois qu’un tel échange avait lieu entre établissements scolaires occitans et ménorquin. Le lycée de Maó célébrait aussi ce jour-là la Sant Jordi, la fête du livre et de la rose, très populaire dans toute la Catalogne.

Lors des visites, dans la rue, au lycée, les jeunes Occitans étaient marqués par l’omniprésence de la langue catalane, parlée mais aussi écrite sur les panneaux, les plaques, les affiches, la devanture des commerces.

Il faut dire que le Catalan est reconnu comme une langue officielle de l’archipel des Baléares, au même titre que l’Espagnol.

Un exemple à méditer pour ces jeunes Occitans du Comminges et du Savès.