Suite au départ de Christine Verrier, il était nécessaire de recruter un nouvel élément afin de compléter l’effectif policier indispensable à notre citée.

Depuis quelques jours, vous avez pu remarquer dans les rues de la ville, la présence d’un nouveau policier. Nous l’avons rencontré pour qu’il se présente.

Qui êtes-vous  Maxime Signori?

J’ai 30 ans, je vis en couple et habite en périphérie sud de Toulouse.

Quel est votre parcours ?

J’ai toujours été attiré par ce métier de policier.  Pour vérifier si mon idée première était la bonne, j’ai débuté en 2011 comme ASVP à Portet sur Garonne. Là, j’ai eu la certitude que mon choix était le bon. J’ai donc tenté le concours de gardien de police municipale en 2012. L’ayant obtenu, j’ai suivi la formation durant l’année 2013. Mon ambition m’a poussé à passer le concours de chef de service municipal à Paris en 2014. J’ai été nommé en 2016 sur la commune de Roques sur Garonne, où j’ai exercé durant 3 ans.

Pourquoi venir à Carbonne ?

J’ai toujours souhaité travailler en équipe. A Carbonne c’est le cas, surtout que je retrouve le chef Joseph Nicolini avec qui j’ai partagé une formation. Ici, les missions sont variées, ce qui évite la monotonie d’un travail routinier. J’apprécie ce travail de proximité avec la population et la collaboration étroite avec les services de gendarmerie.

Après, pratiquement deux semaines d’activité, quel est votre vision de Carbonne ?

C’est une bourgade accueillante, avec un centre bourg dynamique dont le commerce de proximité mérite d’être conservé.