Samedi 6 avril, Dominique Berre, maire d’Ardiège, n’était pas peu fier d’inaugurer sa nouvelle mairie. En effet, l’ancienne, dans l’enceinte de l’école, ne répondait plus aux normes de sécurité, appliquées aux écoles par Vigipirate. De plus elle ne pouvait recevoir les personnes à mobilité réduite.

Il y a 3 ans était prise la décision de cette construction. Le montant de ce projet s’élevait à 300 000€HT soit 2 fois le budget annuel. La course aux subventions commence ce qui permet de recevoir 70% d’aide, de l’Etat principal souscripteur, du Conseil Départemental représenté par Patrice Rival, du Conseil Régional, représenté par François Arcangéli. Grâce aux aides du SDEHG, représenté par Raoul Raspeau, le réseau d’éclairage public a pu être réalisé avec des lampes led, peu énergivore.

Cette mairie s’inscrit complètement dans le plan climat, répond aux normes d’économie d’énergie. Dominique Berre rend hommage à son prédécesseur, Pierre Soupène, pour sa bonne gestion des finances. Il se dit fier de pouvoir recevoir à nouveau tous ses concitoyens, car la mairie ponctue les évènements de la vie. La mairie symbolise les valeurs républicaines de fraternité, solidarité, d’égalité, de tolérance. C’est aussi le point d’ancrage de la laïcité, de justice sociale.

Joël Aviragnet, député de la 8ème circonscription et Pierre Médevielle, sénateur, ont regretté de ne plus disposer de réserves parlementaires qui permettaient d’aider les petites communes à financer des projets. Avant d’aller couper le ruban, Dominique Berre s’est félicité d’avoir travaillé avec des entreprises locales, favorisant la dynamique économique du Comminges. Les ardiégeois étaient venus nombreux pour l’inauguration de leur mairie, ainsi que les élus des communes voisines témoignant de leurs bonnes relations, autour d’Alain Castel président de l’intercommunalité Pyrénées Haut Garonnaises.