Portes ouvertes au lycée agricole du Comminges.

Samedi, le lycée agricole du Comminges a ouvert ses portes pour accueillir ceux qui souhaitaient se renseigner sur les nombreuses formations proposées, mais pas uniquement.

De nombreuses démonstrations de labour, de parage d’ongle sur les ovins par exemple, étaient organisées. Sur des parcelles pédagogiques des semis d’expérimentations étaient réalisés, le but étant de faire un herboretum, des semis de différentes variétés fourragères qui seront utilisés en engrais verts. Des espèces mellifères sont semées pour nourrir les abeilles du rucher en place sur le lycée.

Une première sur le lycée, en partenariat avec la chambre d’agriculture, est l’installation d’une station météo. Les élèves font les relevés, les analysent puis les partagent avec la chambre. C’est un travail de concert avec un conseiller agro-écologique, qui les conseille. Le but est de fournir un bulletin fourrager qui sera partagé sur tout le territoire.

Si la filière agricole est prépondérante, un CAP SAPVER (service à la personne âgée et vente en espace rural) ou un bac professionnel SAPAT (bac pro services aux personnes et aux territoires) sont aussi proposés. Ces services sont ancrés sur le territoire. On peut dire que cet établissement est en lien avec les besoins du territoire. Cela est renforcé par le nouveau CAP petite enfance proposé à la rentrée prochaine.

Pour la première fois un marché de producteurs locaux était proposé permettant ainsi aux saint-gaudinois de venir faire leurs courses. En effet madame Duthoit, professeur de technologie nous dit que l’organisation, la vente, vont être notés pour l’épreuve de BAC pro vente. Les élèves ont dû démarcher des producteurs, négocier, se procurer les produits, tout mettre en œuvre pour cette vente. Ils doivent conseiller les clients. Cela permet une valorisation de la filière, pas assez exploitée. Les élèves ont même organisé une campagne de pub avec affichage et flyers pour annoncer l’évènement.

Axel rêve de reprendre la ferme de son grand-père.

Axel rêve depuis toujours de devenir agriculteur, reprendre la ferme familiale à Villeneuve de Rivière. Il est venu se renseigner et souhaite intégrer, à la rentrée prochaine une 3ème prépa-pro. Son objectif est de passer un bac pro. L’ambiance et l’installation performante de l’établissement l’ont déjà conquis.

Informé des débouchés, il sait déjà qu’il se consacrera à l’élevage de vaches, et plus particulièrement se spécialiser et faire le veau sous la mère. Pour cela il vise déjà l’excellence, connait les circuits qu’il doit intégrer. A 14 ans Axel n’a pas que des rêves, il a les pieds bien sur terre, il sait au combien bien se nourrir est important pour notre santé, il s’en veut le garant. Ses parents le soutiennent, le grand-père affiche une grande fierté.