Rémi Massol et Sylvain Antes tiendront-ils un jour le haut de l’affiche? 

La commune de Carbonne ne cesse de découvrir au sein de sa population de nouveaux talents. Aujourd’hui nous avons rencontré Rémi Massol et Sylvain Antes, deux rappeurs plein de talent qui ne demandent qu’à être connus.

Présentez vous à nos lecteurs ?

Il y a bientôt 4 ans, nous avons décidé de monter un groupe de musique de Rap. Nous lui avons donné le nom de « Antes et Madzes ». Nous composons nos musiques en collaboration avec les 3 musiciens du groupe : Léo Magos, Tape C et Frip, nous interprétons nos propres textes.

Qu’avez-vous fait récemment ?

Nous nous sommes inscrits au tremplin « Décroche le son », événement initié par la mairie de Toulouse qui est un des plus gros tremplins musicaux de la région. Là, nous nous sommes confrontés à 55 groupes de style différents.

Quel fut le déroulement de cette compétition ?

Dans un premier temps, nous avons envoyé des morceaux enregistrés pour une première sélection. Par la suite, retenus, nous nous sommes produits à « La brique rouge », une salle d’Empalot. Arrivés en final, vendredi 29 mars, nous nous sommes rendus au « Métronome » l’une des plus grandes salles après le Zénith et le Bikini. Finale que nous avons remporté.

Que vous a rapporté cette victoire ?

Certainement une meilleure visibilité par les acteurs culturels de la région Occitanie. Non négligeable la somme de 1500€ qui va nous permettre de développer plusieurs projets. Dans un premier temps un petit album de 5 titres qui sortira prochainement.

De quoi vivez-vous actuellement ?

Nous sommes tous deux animateurs jeunesse à la MJC de Carbonne. Notre souhait est de pouvoir vivre de notre passion : Le Rap.

Quelles sont les prochaines étapes de votre parcours ?

Notre victoire nous amène en finale régionale « Emergenza » le 26 mai prochain au Bikini. Notre plus beau rêve c’est de la gagner pour participer à la finale nationale au Bataclan.