GRDF s’engage auprès du Pays du Sud Toulousain :

Lundi 25 mars, dans les locaux de la communauté des communes du Volvestre, à Carbonne, Gérard Roujas, président du PERT Pays du Sud Toulousain et son vice-président Jean-Louis Rémy, ont accueilli les responsables locaux de GRDF, un des responsable de la CAPEB de la Haute Garonne, la représentante de l’ADEM et une cinquantaine d’artisans locaux pour la signature d’une convention de partenariat.

A travers cette convention de partenariat signée aujourd’hui par Gérard Roujas, Président du Sud Toulousain et par Nicolas Le Crenn, Directeur du Développement Sud Ouest, GRDF s’engage sur l’accompagnement de particuliers à travers le financement du diagnostic de performance énergétique.

Concrètement, GRDF contribue à hauteur de 5000€ au financement des diagnostics de performance énergétique proposés par la plateforme territoriale. Le partenariat prévoit également des actions communes de communication et de sensibilisation du grand public aux économies d’énergie.

Dans le cadre du partenariat, GRDF et la plateforme ont prévu un comité de pilotage trimestriel pour suivre le plan d’action et la qualité des travaux engagés.

En effet, GRDF à travers son réseau de partenaires d’installateurs et avec la CAPEB, accompagne les particuliers dans leurs projets de rénovation énergétique qui représentent de l’activité économique pour le territoire et de l’emploi non délocalisable La rénovation est un « facteur de compétitivité » pour les territoires.

Ainsi, depuis l’annonce par le gouvernement de remplacer le chauffage fuel d’ici 10 ans, GRDF constate une croissance d’activité en région Occitanie de plus de25%. C’est une vraie opportunité pour l’emploi local, pour les jeunes en formation professionnelle et pour le pouvoir d’achat des ménages par la baisse de leurs consommations énergétiques.

Cette convention permet également de valoriser le réseau de distribution de gaz naturel en mettant en avant la facilité de raccordement lorsqu’on se situe à moins de 35 mètres du réseau’ Rappelons enfin que le réseau de gaz naturel permet d’accompagner la transition énergétique des territoires puisqu’il permettra de transporter 70% de gaz vert d’ici 2030 et 100% d’ici 2050.

Les solutions gaz naturel (chaudières gaz haute performance) d’aujourd’hui sont déjà compatibles gaz vert.