Les services de gendarmerie procèdent à toutes les investigations minutieuses et méthodiques nécessaires à la manifestation de la vérité dans la plus grande confidentialité en ce qui concerne le décès de monsieur Gilbert Bethaud. Loin des tumultes médiatiques et des évidences de tout en chacun qui peuvent se révéler ne pas en être, ils poursuivent leur enquête dont la prochaine étape décisive sera l’autopsie de la victime. Meurtre, accident, excès de violence ayant entrainé la mort sans intention de la donner, malaise cardiaque, toutes les hypothèses sont passées en revue afin d’établir la véracité des faits qui se sont déroulés semble-t-il sans aucun témoin visuel. Une difficulté supplémentaire pour les enquêteurs.

Pendant ce temps là des témoignages arrivent à la rédaction de Petite République.com avec toute la prudence que l’on peut accorder à ce genre de récit même si des vérifications sont effectuées autant que faire se peut. C’est ainsi que l’on apprend qu’un homme d’une trentaine d’années, voisin de monsieur Gilbert Bethaud faisait régner une forme de « terreur » dans le quartier. Un homme au lourd passé judiciaire semble-t-il connu pour des faits de violence pour lesquels il aurait été incarcéré. Des incidents auraient déjà eu lieu avec cet homme au comportement visiblement asocial et qui auraient été signalé au maire de la commune.

La plus grande prudence reste de mise car malgré ce passé et cette violence identifiée rien ne prouve encore que cet individu est commis l’irréparable même si le doute est permis. L’absence de témoins ne facilitent pas le travail des enquêteurs qui devront opposer des certitudes aux supputations les plus diverses. Une action directe a-t-elle tué monsieur Gilbert Bethaud ?

Monsieur Gilbert Bethaud ne serait pas mort sur les lieux de l’altercation mais au CHU Rangueil où il avait été admis dans un état désespéré avec semble t-il une blessure à la tête et dans le coma. L’auteur présumé des faits aurait été placé en garde à vue mais cette information n’a pas été confirmée par les services gendarmerie. Affaire à suivre.

La population d’Encausse les Thermes est sous le choc, la famille Bethaud étant très connue et appréciée.