Né en 1971, Khylvyh est un artiste français, originaire de Pau dans les Pyrénées Atlantiques, qui développe depuis plus d’une décennie, une technique acrylique qu’il qualifie de peinture dessinée, à la croisée du crayonné, de l’aquarelle, des lavis et des patines. « Peindre est un travail méditatif hors espace-temps, où d’infimes touches de couleurs s’harmonisent pour donner vie à un ailleurs tangible. »

L’œuvre de Khylvyh s’inscrit dans un registre fantastique et singulier, où la réalité flirte avec la fiction au fil d’une narration proche de la bande dessinée. Cet univers insolite n’est pas sans rappeler les ambiances d’abandon de Jean-Marie Poumeyrol, les paysages cyclopéens de Jean-Pierre Ugarte ou encore les étranges créatures des films d’animations de Miyasaki.

Si autrefois le travail de Khylvyh était sombre et, pour certains, oppressant, à la croisée des espaces confinés du film Alien de Ridley Scott et des souterrains purulents dessinés par Serpieri dans les aventures de Druuna, la série actuelle apparaît plus apaisée. Elle apporte une certaine sérénité, tant par le choix des couleurs que par l’attitude et l’aspect attachant des « Bullaniums », qui contrastent fortement avec le minéral. Tels des organismes pionniers, ces petites créatures, mi- végétales mi -animales, évoluent paisiblement dans ce monde aride où elles prospèrent avec une certaine insouciance, porteuses d’espoir, afin de signifier que rien n’est jamais perdu.

Exposition jusqu’à fin mars. Entrée libre. Vernissage ouvert au public le samedi 9 mars à 18h30. Contact : 05 62 00 70 60

une des œuvres qui sera présentée

une des œuvres qui sera présentée